Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

English below. Le Dhammapada est un recueil des paroles les plus courtes, tout en restant évocatrices du message attribué au bouddha Sakyamuni. Poétique, l’original pāli est déjà déformé par les traductions, car le bouddha ne parlait pas cette langue. Pour autant, il est possible de comprendre l’essence du message en observant le sens général de ces versets.

Le Dhammapada, paroles du Bouddha, ou buddha, par sri hans Yoganand ji. La Voie, spiritualité, spirituality, méditation, meditate, yoga.

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

Le Dhammapada

 

English below

 

V. L'ignorant

 

 

Chapitre 4

 

 

 

60. Longue est la nuit, pour l'insomniaque, long est le chemin, pour celui qui est fatigué, longue l'errance, pour celui qui ne connaît pas la vraie Voie.

 

61. Si le marcheur ne rencontre pas un compagnon qui lui est supérieur ou égal, qu’il s’affermisse dans sa course solitaire plutôt que d'aller avec un ignorant.

 

62. « J’ai des fils ! J’ai des biens ! », se soucie l'ignorant. En vérité, lui-même n’est pas à lui, alors, à qui sont les fils, à qui sont les biens ?

 

63. Un ignorant qui pense qu’il est un ignorant est un sage. L'ignorant qui se prend pour un sage, est vraiment un ignorant.

 

64. Même si toute sa vie, un ignorant s’associe à un sage, il ne comprendra pas plus La Voie qu’une cuillère ne connaît la saveur de la soupe.

 

65. Si, seulement pour un moment, une personne intelligente s’associe à un sage, elle comprend rapidement La Voie, comme la langue connaît la saveur de la soupe.

 

66. Les ignorants, de petit jugement, errent avec eux-mêmes, comme leur propre ennemi, faisant de mauvaises actions dont les fruits sont amers.

 

67. Cette action n’est pas bien faite, quand étant faite, on s’en repent et dont on cueille les fruits en pleurant, le visage plein de larmes.

 

68. Cette action est bien faite, quand étant faite, on ne s’en repent pas et de laquelle on cueille les fruits avec joie et plaisir.

 

69. Aussi doux que le miel, ainsi pense l'ignorant, d’une mauvaise action qui n’a pas mûri, mais quand cela arrive, alors il va vers la peine.

 

70. Mois après mois, un ignorant peut bien manger, pour toute nourriture, un peu d’herbe Kusa*, il ne vaut pas le seizième de ceux qui ont compris La Voie.

 

* Herbe dont le buddha se servit pour confectionner l’assise sur laquelle il médita au moment d’atteindre l’éveil. Voir siège adamantin. Il est dit qu’elle est de saveur sucrée, qu’elle est facile à digérer, qu’elle a la capacité de prolonger la vie et d’accroître la force physique.

 

71. En vérité, un mauvais acte ne porte pas immédiatement son fruit, de même que le lait ne caille pas de suite ; couvant, il suit l'ignorant, comme le feu sous la cendre.

 

72. L'ignorant, vraiment pour sa ruine, gagne connaissance et renommée. Elles détruisent son brillant destin et fendent sa tête.

 

73. L'ignorant désire une réputation indue, priorité parmi les moines, autorité dans les demeures, honneurs parmi les autres clans.

 

74. Que l'ignorant, laïque ou moine, pense : « Par moi-même ceci fut fait. », pour chaque ouvrage, petit ou grand, alors son désir et son orgueil augmentent.

 

75. Le chemin qui mène aux richesses du monde est un, celui qui mène au nirvàna est autre. Le comprenant, le moine, disciple du buddha, ne doit pas trouver son bonheur dans la possession de telles richesses, mais doit préparer sa fin.

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

Le blog des satsang

 

Avec un smartphone ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable.

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

 

V. The ignorant

 

 

60. Long is the night, for the insomniac, long is the way, for those who are tired, long is the wandering, for those who do not know the true Path.

 

61. If the walker does not meet a companion who is superior or equal to him, let him strengthen himself in his lonely race rather than going with an ignorant one.

 

62. "I have sons! I have goods!" the ignorant cares. Verily, he himself is not his then, to whom are the sons, to whom are the goods?

 

63. An ignorant man who thinks he is an ignorant man is a wise. An ignorant man who thinks he is a wise is truly an ignorant man.

 

64. Even if an ignorant man is associated with a wise man all his life, he will understand no more The path than a spoon knows the taste of the soup.

 

65. If only for a moment an intelligent person associates with a wise person, he quickly understands The Path, as the language knows the flavour of the soup.

 

66. The ignorant, of low judgment, wander with themselves, like their own enemy, doing evil deeds whose fruits are bitter.

 

67. This action is not well done, when it is done, one repents of it and reaps the fruits of it with tears in one’s face.

 

68. This action is well done, when it is done, it is not repented of, and from which the fruits are gathered with joy and pleasure.

 

69. As sweet as honey, so thinks the ignorant, of a bad deed which has not matured, but when it happens, then it goes to sorrow.

 

70. Month after month, an ignorant can eat well, for all food, a little bit of Kusa grass*, it is not worth the sixteenth of those who understood The Path.

 

* Herb used by the Buddha to make the sitting on which he meditated at the time of awakening. See adamantin seat. It is said to have a sweet flavour, to be easy to digest, to have the ability to prolong life and increase physical strength.

 

71. Verily, an evil act does not bear its fruit immediately, just as the milk does not curdle; it broods, it follows the ignorant, like the fire under the ashes.

 

72. The ignorant, truly for his ruin, gain knowledge and fame. They destroy his brilliant destiny and break his head.

 

73. The ignorant desires an undue reputation, priority among the monks, authority in the houses, honors among the other clans.

 

74. Let the ignorant, layman or monk, think, "By myself this was done." , for each work, small or large, then his desire and pride increase.

 

75. The way to the riches of the world is one, The Path to nirvàna is another. Understanding this, the monk, a disciple of the Buddha, must not find his happiness in the possession of such riches, but must prepare his end.

 

 

 

 

 

Contact email: lavoie.eu@gmail.com

 

With a smartphone or some tablets, this blog is less comfortable.

If you can, visit it from a computer.

 

Tag(s) : #spiritualité, #Bouddha, #Buddha, #Dhammapada, #LaVoie, #méditation, #meditate, #HansYoganand, #yoga
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :