Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

English below. Le Dhammapada est un recueil des paroles les plus courtes, tout en restant évocatrices du message attribué au bouddha Sakyamuni. Poétique, l’original pāli est déjà déformé par les traductions, car le bouddha ne parlait pas cette langue. Pour autant, il est possible de comprendre l’essence du message en observant le sens général de ces versets.

Le Dhammapada du bouddha, La Voie, spiritualité,spirituality, méditation, meditate, yoga.

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir, faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

L'accueil du blog

 

 

Le Dhammapada

 

English below

 

IV. Les fleurs

 

 

Chapitres 2 et 3

 

 

 

44. Qui conquerra cette Terre, les enfers et le paradis ? Qui ira sur La Voie, bien guidé, comme un faiseur de guirlandes cueillerait des fleurs ?

 

« Qui conquerra cette terre et le royaume de Yama, et le monde des Deva ? Qui investiguera le sentier du Dharma, bien enseigné, de même qu’un faiseur de guirlandes cueillerait des fleurs ? »

 

45. Celui qui est assidu dans la pratique conquerra cette Terre, les enfers et le paradis. Le pratiquant assidu interrogera La Voie, bien guidé, de même qu’un expert faiseur de guirlandes cueillerait des fleurs.

 

« Celui qui s’entraîne dans le Dharma conquerra cette terre et le royaume de Yama, et le monde des Deva. Celui qui s’entraîne investiguera le sentier du Dharma bien enseigné, de même qu’un expert faiseur de guirlandes cueillerait des fleurs. »

 

46. Sachant que ce corps est comme de l’écume et comprenant sa nature de mirage, on doit détruire les cinq obstacles que le désir dresse devant nous et rester, ainsi, hors de vue du Roi de la mort.

 

« Sachant que ce corps est comme de l’écume et comprenant sa nature de mirage, l’on doit détruire les flèches fleuries de Māra et passer par-delà la vue du Roi de la mort. » Les cinq flèches fleuries du roi des démons (Màra) du monde du désir, symbolisent cinq obstacles qu'il dresse sur le chemin des pratiquants : l'arrogance, l'ignorance, l'aveuglement, le manque de vigilance, l'inconscience. Pour un pratiquant de La Voie, Màra, le Roi de la mort sera le faux-ego ou « celui-qui-sépare », le diable.

 

47. L’homme qui cueille les fleurs*, dont l'esprit est distrait, la mort l’emporte comme un grand flot emporte un village endormi.

 

* Tombe dans les cinq pièges du désir, décrits plus haut.

 

48. L’homme qui cueille les fleurs, dont l'esprit est distrait et qui est insatiable dans les désirs, la mort l'emporte.

 

49. Comme une abeille s'envole, sans nuire à la fleur, à sa couleur ou à son parfum, emportant seulement le nectar, ainsi le sage doit parcourir le village.

 

50. On ne doit pas examiner les fautes des autres, pas plus que ce qu'ils ont fait ou pas fait, mais considérer ses propres actes, ce que l'on a fait ou pas fait.

 

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ! » (Luc, 6:41)

 

51. Comme une fleur charmante et belle, mais qui est sans parfum, ainsi est sans fruit le mot bien dit de celui qui n’agit pas selon ses paroles.

 

52. Comme une fleur charmante, belle et très parfumée, ainsi est fructueux le mot bien dit de celui qui le met en pratique.

 

53. De même que d’un monceau de fleurs, il est fait plus d’une guirlande, de même, beaucoup d'actions justes* doivent être faites par celui qui est né mortel.

 

* Une action juste est une action faite en conscience et dans le détachement, ce que Gautama nommait le « non faire », qui est le « non agir » ou « Wu Wei » du Tao-Te-King ou le « service » de la bhagavad-Gîtâ et du Bhaktimàrga.

 

54. Le parfum des fleurs ne remonte pas le vent, non plus le parfum du bois de santal, du tagara ou du jasmin. Le parfum du pratiquant vigilant* peut remonter le vent**, l’homme réalisé*** parfume toutes les directions.

 

* Être vigilant à notre état de conscience tout au long de la journée : « Suis-je dans l'Observance de la sadhana (dharma) ou dans mon mental ? (esprit) »

 

** Avoir sa propre opinion en fonction de sa réalisation, plutôt que de suivre des concepts appris dans des livres et que l'on n'a pas compris.

 

*** La réalisation est la finalité, avant la Libération des chaînes du samsara, d'un disciple qui pratique le dharma du Bouddha (son enseignement en pratique ou sadhana).

 

55. Santal, tagara, lotus, jasmin, de tous ces parfums, le parfum de la vertu est de loin le meilleur.

 

56. De petite valeur est le parfum du tagara ou du santal. Le parfum de l’homme vertueux, qui se répand même parmi les êtres réalisés, est excellent.

 

57. De ceux qui sont vertueux, vigilants, libérés par la connaissance vraie*, Māra n’en trouve pas la trace**.

 

* La connaissance vraie ou Veda (pas le recueil), est celle qui vient par la Révélation et l'Observance vigilante et assidue de Dharma ou Voie du bouddha.

 

** La confusion, l'ignorance, les ténèbres, l'aveuglement ne peuvent pas occuper l'esprit des pratiquants (disciples), assidus et vigilants du Dharma du bouddha (la pratique de La Voie).

 

58-59. De même que sur un tas d’ordures, jeté sur la grand-route, un lotus charmant, au doux parfum, peut croître, de même parmi le rebut des êtres, un disciple du Pleinement Éveillé éclipse, par sa sagesse, les mondains aveugles.

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

Le blog des satsang

 

Avec un smartphone ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable.

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

 

IV. The flowers

 

 

44. Who will conquer this Earth, the Hell and paradise? Who will go on The Path, well guided, like a garland-maker picking flowers?

 

Who will conquer this land and the kingdom of Yama, and the world of Deva? Who will investigate the Dharma path, well-taught, just as a garland-maker would pick flowers?

 

45. He who is diligent in practice will conquer this Earth, the Hell and paradise. The diligent practitioner will question The Path, well guided, just as an expert garlands maker would pick flowers.

 

He who trains in the Dharma will conquer this land and the kingdom of Yama, and the world of Deva. He who trains will investigate the Dharma path, well-taught , just as an expert garland maker would gather flowers.

 

46. Knowing that this body is like foam and understanding its nature of mirage, we must destroy the five obstacles that desire raises before us and thus remain out of sight of the King of death.

 

Knowing that this body is like foam and understanding its nature of mirage, one must destroy the flowered arrows of Māra and go beyond the sight of the King of death.” The five flowered arrows of the King of Demons (Màra) of the world of desire symbolize five obstacles that he raises on the path of practitioners: arrogance, ignorance, blindness, lack of vigilance, unconsciousness. For a practitioner of The path, Màra, the King of Death will be the false ego or «the separatist», the devil.

 

47. The man who gathers the flowers*, whose mind is distracted, death carries him away like a great flood carries away a sleeping village.

 

* Falls into the five desire traps described above.

 

48. The man who gathers flowers, whose spirit is distracted and who is insatiable in desire, death prevails.

 

49. As a bee flies away, without harming the flower, its colour or its perfume, carrying only the nectar, so the wise must travel through the village.

 

50. We must not examine the faults of others, nor what they did or did not do, but consider our own actions, what we did or did not do.

 

“Why do you see the straw in your brother’s eye, and see not the beam in your eye” (Luke 6:41).

 

51. Like a beautiful and charming flower, but without perfume, the well-spoken word of the one who does not act according to his words is without fruit.

 

52. Like a charming flower, beautiful and very fragrant, the well-said word of the one who puts it into practice is fruitful.

 

53. As with a heap of flowers, more than one garland is made, likewise many righteous deeds* must be done by him who is born mortal.

 

* Right action is an action done in consciousness and detachment, what Gautama called the “not to do”, which is the “inaction” or “Wu Wei” of the Tao-Te-King or the “service” of the Bhagavad-gītā and Bhaktimàrga.

 

54. The scent of flowers does not wind up, nor does the scent of sandalwood, tagara or jasmine. The perfume of the vigilant practitioner* can wind**, the man realized*** perfumes all directions.

 

* Being mindful throughout the day: “Am I in Sadhana Observance (Dharma) or in my mind?”

 

** Having your own opinion based on your achievement, rather than following concepts learned in books that you didn’t understand.

 

*** Realisation is the purpose, before the Liberation of the chains of samsara, of a disciple who practices the Buddha’s dharma (his teaching in practice or sadhana).

 

55. Sandalwood, tagara, lotus, jasmine, of all these fragrances, the fragrance of virtue is by far the best.

 

56. Of little value is the perfume of tagara or sandalwood. The perfume of the virtuous man, which spreads even among realized beings, is excellent.

 

57. Of those who are virtuous, vigilant, freed by true knowledge*, Māra finds no trace of them**.

 

* True knowledge, or Veda (not the book), is that which comes through the vigilant and diligent Revelation and Observance of Dharma or Buddha’s path.

 

** Confusion, ignorance, darkness, blindness cannot occupy the minds of practitioners (disciples), assiduous and vigilant of the Buddha’s Dharma (the practice of The Path).

 

58-59. Just as on a heap of rubbish, thrown on the great road, a charming lotus, with its sweet fragrance, can grow, so also among the waste of beings, a disciple of the Fully Awakened eclipse, by his wisdom, the blind worldly.

 

 

 

 

 

Contact email: lavoie.eu@gmail.com

 

With a smartphone or some tablets, this blog is less comfortable.

If you can, visit it from a computer.

 

Tag(s) : #Bouddhha, #buddha, #spiritualité, #spirituality, #LaVoie, #méditation, #meditate, #Dhammapada, #HansYoganand, #yoga
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :