Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On confond réveil et éveil. L'éveil vient comme un éclair. On dirait un accident. Le méditant plonge dans un nirvikalpa-samadhi et en ressort éveillé. Mais la pratique spirituelle vraie éveille à la vraie vie, en Conscience et ce n'est pas l'éveil.

[l'astérisque* renvoie au lexique]

 

 

Un rêve d'existence

 

L'existence passée avec sa Conscience* dispersée, éclatée est comme un rêve, parfois un cauchemar, parfois un rêve simplement pénible, un de ces rêves où il ne se passe rien d'effrayant mais où l'absurdité se dispute à l'impuissance, installant une angoisse lourde et collante...un de ces rêves que nous faisons tout pour quitter et dont on se réveille soulagé.

 

 

Parfois c'est un beau rêve où nous allons vers la satisfaction*, mais cette satisfaction nous échappe à chaque fois parce qu'on se réveille toujours au dernier moment, juste avant d'atteindre l'aboutissement de notre quête et on s'en trouve frustré.

 

L'avatar de second-live

 

 

L'existence d'illusion est comme de vivre sur second live, ce monde virtuel où on crée un avatar pour vivre une existence imaginaire. L'avatar, pour notre existence est ce moi, cette construction à laquelle nous nous identifions.

 

La mystique aborigène parle du grand rêve...ce grand rêve est l'existence humaine passée la conscience illusionnée par les apparences. Quand une personne dort, qu'elle est dans le sommeil paradoxal, celui où apparaissent les rêves, les neuropsychiatres disent que biologiquement son cerveau est éveillé.

 

 

Certains, la majorité, vivent ce rêve, ce monde virtuel comme s'il s'agissait de la vraie vie. Ils s'en satisfont, ils font avec. Ce n'est pas toujours satisfaisant mais c'est ainsi. D'autres rêvent aussi mais cherchent désespérément à s'éveiller.

 

Parfois un éveillé* [sic] se branche sur le rêve des autres, s’immisce pour leur dire qu'ils rêvent et les inviter à se réveiller. Il s'inscrit sur second live, prend un avatar, un pseudo et attend qu'un autre avatar vienne lui demander sa route pour l'inviter à sortir de la cession où il ne se rend même plus compte qu'il est enfermé, sans réelle existence.

 

 

 

Les rêveurs refusant de se réveiller sont comme ces gens, accrochés à une épave qui coule et qui refusent de la lâcher pour attraper la bouée qu'on leur lance...ah, l'attachement* !

 

Chaque être humain est comme un jardin

 

 

Chaque être humain est comme un jardin identique à tous les autres jardins, avec la même terre que les autres jardins et la même quantité d'eau, de nutriments, le même ensoleillement et la même température, mais un jardin qui ne ressemble à aucun autre.

 

Plantez une graine identique dans chaque jardin et vous n'aurez pas deux fruits, deux légumes identiques. Certains jardins ont la terre dure, piétinée et la graine qu'on y dépose ne pénètre pas, ne se plante pas. Elle reste à la surface et les oiseaux, les rats, les fourmis viennent et mangent la graine.

 

D'autres ont une terre assez meuble mais ils sont envahis par des ronces, des graminées et autres ombellifères. La graine y est déposée, elle pénètre la terre, à l’abri des oiseaux, rats et autres fourmis. Elle prend racine et sort de sous la terre, afin de pousser vers la Lumière. Hélas ! Les autres végétaux, qui l'entourent, l'étouffent et la font bientôt mourir, ou rester si petite, si chétive, si dominée, enfin, que c'est du pareil au même : elle végète !

 

 

D'autres ont une bonne terre, un espace dégagé et la graine a prit, elle a grandit mais s'est vite desséchée : jamais ils ne l'arrosaient.

 

 

 

 

 

La graine est la même pour tous, le terrain est le même pour tous. Seuls les soins, l'attention changent d'un jardin à l'autre...le Royaume* où l'âme* s'éveille, la vraie vie est en chacun de nous : il suffit d'y entrer. Mais seule la Conscience peut entrer. Ni le mental*, ni la vanité ne le peuvent, en Vérité*. Éveillez-vous à la vraie vie, lâchez ce rêve qui vous angoisse et ne mène nulle part. Il suffit de savoir comment rassembler sa Conscience, la détacher de ce ce qui la tient dispersée. La voie a une méthode à la portée de tous.

 

"La vie n'est pas un rêve"

[Bhaktimàrga 3-1-45]

 

 

Satsang en relation:

-la vraie vie

-Le vrai et le faux

-La vraie satisfaction

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #vie, #vérité, #conscience, #yogaoriginel, #rêve, #lavoie

Partager cet article

Repost 0