Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un exhortation adressée à ceux qui souffrent moralement, aux ''sans-dents'' qui se sentent méprisés à cause d'une exclusion sociale dont ils sont les victimes. Il est dit ce qui fait la valeur d'une personne et ce n'est pas son rôle social ni ses moyens financiers.

Vous qui souffrez

In english

 

L'astérisque* renvoie au lexique

 

Vous qui souffrez , qui vous sentez perdu et seul,

qui ne savez plus quoi faire de vous

et qui restez planté au bord de la route,

sachez que votre vie est précieuse.

Sa valeur ne dépend pas de l'argent que vous avez

ni du nombre de gens qui vous apprécient,

pas plus que de l'utilité sociale

que vous croyez avoir ou ne pas avoir.

 

"La Conscience est la Grâce de l'incarnation,

Son libre-arbitre cause erreurs et souffrances"

[Bhaktimàrga 1-3-12]

 

Sa valeur ne dépend pas de votre physique. Elle est grande pour le Créateur, aussi grande que toutes vies. Une âme* est une âme. Aucune n'a plus ou moins de valeur qu'une autre.

Si vous cessiez de croire ce que disent les maîtres de l'argent, les autres gens, vos doutes, vos craintes et vos pensées, vous ressentiriez la Paix* et l'Amour* qui sont en vous ainsi que toute l'attention de la Grâce*.

 

Acceptez de ne plus souffrir

 

Acceptez de ne plus souffrir, de ne plus vouloir ce que vous n'avez pas, acceptez d'être là à faire ce que vous faites ou ne faites pas. Ce chemin de l'acceptation est parfois difficile mais c'est le chemin pour retrouver la Paix.

 

 

La satisfaction* est en vous et ne dépend pas de la taille de l'écran de votre téléviseur, pas plus que de l'année modèle de votre automobile, de votre statut social ni de la maison où vous logez. De toutes façons tout ce que vous croyez posséder peut vous être retiré d'un coup, à cause d'un ouragan, d'une inondation, d'un incendie et alors ? Est-ce que votre vie aura été vaine, une fois toutes vos possessions disparues ?

 

Vous pouvez la vivre si vous acceptez de desserrer les poings,

de vous accepter tel que vous croyez être

et de retourner votre attention vers l'endroit, en vous,

où réside la Paix* depuis votre naissance et jusqu'au bout.

 

Le temps passé sur cette Terre n'est pas long, ne faites pas comme ceux-là qui vivent comme s'ils devaient y rester à jamais, amassant des biens, des résidences, des capitaux, des relations, de l'influence, des obligés, des ayants-droit, des subordonnés, du pouvoir, de l'or, des terrains. Toutes ces quêtes ne valent pas de venir sur cette Terre et d'oublier l'essentiel.

 

"La raison de ta vie est de revenir à L'Un en toute Conscience et liberté"

[Bhaktimàrga 1-3-14]

 

Préoccupez-vous de ce que vous êtes au fond, de cette Paix intérieure et cherchez le moyen de la retrouver. Laissez-vous aimer et aimez en retour celui qui vous aime sans attendre autre chose de vous que votre bonheur et votre Conscience*.

 

Il y a en vous toute la consolation qui vous est nécessaire

et quelqu'un d'attentif à votre souffrance, à chaque instant.

Il est vraiment possible de le faire.

 

 

Satsang en relation:

-Souffrir d'avoir souffert

-La boussole de l'âme

-S'alléger

 

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, le blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur

Tag(s) : #souffrance, #yogaoriginel, #lavoie, #yoga

Partager cet article

Repost 0