Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout le monde ne connaît que l'ego. Le faux-ego est inconnu à la plupart des gens, on en parle pourtant dans la Bhagavad-Gità. L'ego donne à l'âme une conscience individuelle, le faux-ego, ou vanité, est le résultat de la nescience, de la confusion.

 

In English

 

Résumé :

 

La plupart des gens disent ego pour désigner ce que nous désignons par le mot faux-ego. Nous ne sommes pas les seuls : la Bhagavad-Gîtâ parle aussi du faux-ego et dans les mêmes termes que la voie de la Liberté et le Bhaktimàrga (le livre de la voie).

 

L'ego est un cadeau de Dieu : il marie l'ego à un peu de sa ''Matière'' pour créer une âme. Sans l'ajout de l'ego une âme ne peut pas s'incarner. L'ego permet à l'âme d'avoir conscience d'elle même et de dire ''je'' en même temps qu'il lui donne le libre-arbitre, le choix entre oui et non.

 

Le faux-ego est l'absence d'une Conscience bien placée. Une Conscience bien placée s'identifie à l'âme, au Saint-Nom. Une Conscience mal identifiée croit être le personnage social de cette vie, les pensées, la personnalité, les savoirs, les sentiments et le corps physique. Cette mauvaise identification de la Conscience est nommée la nescience, dans le traité du yoga (yogasûtra) ou ignorance.

 

Cette ignorance crée de la confusion, cette confusion est le faux-ego. Tous les défauts que l'on attribue d'habitude à l'ego, à la vanité sachez qu'ils sont des manifestations du faux-ego.


l'astérisque* renvoie au lexique

 

Le faux-ego parle le langage de la raison


Le Faux-ego*, que l'on peut nommer aussi vanité,

est la conséquence d'une Conscience

ayant une mauvaise identification.

Il parle le langage de la ''raison'' qui plaît aux ''esprits-forts''.

Il fait tout pour que le chercheur* ne trouve pas.

Il a plein de cordes à son arc.

En même temps il fait partie de l'équation, de la dynamique de la vie.

Il n'est pas là par accident.

C'est la Lilà1 de L'Un qui l'a voulu.

 

 

Quand on parle de la voie, des chercheurs ''professionnels'', attachés à leur recherche au point de refuser toute réponse qui pourrait y mettre fin, trouvent des arguments, pour la remettre en question, tels que : ''Il n'est pas nécessaire de suivre un maître pour atteindre l'éveil*''. ''La Vérité* étant en nous, on se suffit à soi-même''. ''A chacun sa vérité''.

 

 

Et de disserter sur les gnoses des différentes religions, des différentes méthodes et de citer les supposées paroles de maîtres décédés, incapables de valider ni d'invalider leurs concepts à propos de spiritualité*.

 

"Celui-qui sépare aime suivre un guide disparu,

Parce qu'il ne le gêne ni ne le contrarie''

[Bhaktimàrga 3-1-45]


La réponse est en vous

 

En vérité la réponse à toutes les question est en vous, pas dans un livre, quel qu'il soit, saint ou moins saint. Même le Bhaktimàrga, qui est le livre de la voie, ne peut se substituer à l'expérience directe et personnelle de la Paix*. Encore faut-il savoir comment faire cette expérience.

 

Le plus difficile, pour accéder à la porte d'entrée

d'une vie spirituelle qui puisse remettre en question vos certitudes,

est d'accepter de ne pas savoir grand chose,

de faire table rase de vos savoirs, de déchirer les pages de votre livre

pour n'en garder que les blanches.

 

Cela demande une grande humilité*, une confiance en la Grâce*, que seule la proximité de l'âme* avec L'Un *, et une sincère soif de Vérité peuvent donner. Certain disait, dans un tout autre domaine : ''il faut tout démolir pour tout reconstruire''. Autrement dit: ''Videz le bol de toute l'eau qu'il contient pour l'emplir de lait ''.

 

 

"La Grâce aime l'humilité ''

[Bhaktimàrga 2-7-4]

 


Le faux-ego* se démène comme un beau diable

 

Le faux-ego se démène pour que jamais vous n'accédiez à la Vérité.

Il prend une voix d'ange et chante les louanges de l'humilité*

nécessaire pour rendre grâce à Dieu et les chante si bien

que vous n'écoutez que lui

et n'entendez plus le silence où la Vérité se dit.

 

Sur la toile il y a des échanges à propos de l'argent. Quand on y écrit que sa quête exclusive ne favorise pas celle de la Vérité, des réactions insurgées viennent expliquer que l'argent ne gêne en rien la spiritualité à condition de ''l'utiliser et de n'être point utilisé par lui ''. Soit: il est sûr que l'argent est nécessaire et que l'on ne peut rien faire sans quand tout passe par lui.

 

N'écoutez pas le faux-ego

 

Si ''l'argent est le nerf de la guerre'' il est aussi celui de la Paix. Ce n'est pas l'argent qui gène la marche sur une voie de Vérité mais le temps passé à l'accumuler et l'obsession où le faux-ego vous met à son sujet. Ce n'est pas parce que le Faux-ego est indispensable au libre-arbitre et l'autre face de l'indispensable ego que vous devez, pour autant, croire ce qu'il fait dire, ce qu'il inspire à vos pensées !

 

 

N'écoutez pas le faux-ego: il ne cesse de vous entretenir de choses et d'autres pour empêcher que vous n'entendiez le silence. C'est pourtant dans le silence que tout est dit et montré derrière le rideau des paupières fermées.

''L'expérience est fausse parce qu’une expérience est anecdotique et que la vérité n'est pas une anecdote'' Disent certains ergoteurs, alors échangeons le mot expérience par le mot réalité, mais les mots sont les briques du mur qui nous sépare du vrai. Tout est tellement plus simple et à la portée de tous, pourvu que l'on soit modeste et simple, sincère et assoiffé de Vérité. '' Heureux les esprits simples...''

 


1/Lilà: le jeu que Dieu joue avec la création, jeu bienveillant ayant pour but de réunir toutes les Consciences incarnées dans Son Royaume (ananda). La Lilà est aussi le jeu que le guru joue avec ses disciples quand il soumet leurs vanités à certaines épreuves.

 

 

Satsang en relation:

-Êtes-vous sûr d'être vous ?

-Yoga et dualité

-Tais-toi, je !

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #fauxego, #mal, #vanité, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0