Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand on prend tous les maux des hommes sur la planète et que l'on remonte l'arborescence des causalités on arrive à la mère de toutes les souffrances. C'est ce qui est expliqué dans ce texte, si vous voulez savoir il faut le lire !

 

In English

[l'astérisque* renvoie au lexique]

 

Il y a en l'homme la solution à tous ses problèmes


Tous les problèmes existentiels ont une solution, que ce soit des problèmes de simple survie : accès à l'eau, à la nourriture, aux soins médicaux, à la paix des armes ou que ce soit des problèmes de démocratie, de justice, d'expression de sa liberté, d'équité etc.


La raison de ces problèmes est à l'intérieur de l'être humain, la solution aussi. La Paix* dans le monde est considérée comme une utopie et, à cause de cela n'est pas envisagée comme une option réaliste.

La racine du mal est unique

 

Quand on fait l'arborescence des causes on arrive à une racine unique. Par exemple, le cas d'une population qui meurt de faim. On évoquera des causes climatiques, géopolitiques, macro-économiques, la corruption, le détournement des aides, mais en Vérité* il n'y a qu'une seule cause à tous ces problèmes : le manque de Conscience*.

 

Avant les choses étaient simples


Les choses ont été simples: il y avait le bien et il y avait le mal. Le bien était la parole de Dieu et le mal tout ce qui en écartait. Le loup s'étant déguisé en agneau, on tue et torture au nom de Dieu, comme si L'Un* n'avait jamais parlé de Paix*, d'Amour*, de compassion ni interdit que l'on tuât qui que ce soit !

 

''Le bien trouvé te mène au Royaume, le mal à la souffrance et à la confusion''

[Bhaktimàrga 1-4-5]

 

Les choses se sont brouillées, peu savent faire la différence entre le bien et le mal. Les personnes qui spéculent sur le prix des céréales sont complètement indifférentes à la famine que cela provoque pour des millions de pauvres à travers le monde, pourvu qu'eux s'enrichissent. Que ne ferait-on pas pour avoir une maison, une auto plus grosses, plus chères que celles des autres ?

 

On se rit du bien

 

Maintenant la notion de bien et de mal, de moralité et d'immoralité est tournée en dérision et traitée de naïves notions passéistes. Seules restent les notions de légalité et d'illégalité, d'efficacité et d'inefficacité. Le bien et le mal est ce qui nous fait du bien, le mal ce qui ne nous fait pas du bien.


Quand un enfant est heureux c'est bien. Quand un enfant est malheureux c'est mal. Quand une personne est heureuse, en bonne santé et qu'elle s'épanouit c'est bien. Quand une personne souffre dans sa chair, manque d'eau et de nourriture, quand elle est torturée, spoliée, que sa dignité est niée c'est mal. Quand on respecte la nature c'est bien, quand on pollue indifférent à l'avenir des générations futures c'est mal. Les choses sont simples.

 

La simplicité n'est plus à la mode

 

La simplicité est devenue le simplisme, comme la solidarité est devenue l'assistanat, le service publique est devenu le secteur publique et on en rit en faisant les esprits forts à qui '' on ne la fait pas '', mais au fond on sait bien que la vérité est simple et que ce que l'on fait est mal, mais on fait semblant, pour sauvegarder nos intérêts financiers, parce que l'on se moque bien du bien. On a choisit son camp : le mal pourvu que cela rapporte. Nier le bien et le mal ne les fait pas disparaître.

 

Le bien et le mal existent en Vérité

 


 

Le bien et le mal existent et d'agir mal fait que vous êtes dans le camp du mal comme d'agir bien fait que vous êtes dans celui du bien. L'Un existe et quand vous allez vers Lui vous le retrouvez et connaissez la Paix qu'il a pour nous.


Le mal existe et quand vous le choisissez votre vie est vaine et finit toujours par de la souffrance, même en étant assis sur un tas d'or. Le milliardaire le plus riche et le plus puissant jouit des avantages de sa situation quelques années tout au plus, vingt ou trente ans, mais quand l'âge avance et qu'il devient vieux, ses affres et ses doutes sont les mêmes que pour une personne modeste.

 

Le masque d'un visage lifté paraît plus jeune mais l'âge et la proximité de la mort n'ont rien à faire des apparences. Quand on vieillit on vieillit, on déteste ça et la richesse n'y change rien.

 

L'origine de la souffrance

 

La vanité dirige le monde, elle est une création du mal, son meilleur soldat, son ambassadeur. Qu'est-ce qui pousse une personne à s'acheter une voiture, une maison plus chères ? La vanité. Qu'est-ce qui pousse les gens à vouloir dominer les autres, les commander ? La vanité. Qu'est-ce qui pousse quelqu'un à la jalousie maladive qui détruit son, ou sa conjointe ? La vanité. Qu'est-ce qui plonge les personnes qui roulent dans des autos défraîchies dans la frustration ? La vanité. Combien d'assassinats ont été provoqués par la vanité blessée ? Réfléchissez bien.

 

''Assouvir tes désirs te jette dans la souffrance la frustration, car ils n'ont pas de fin'' [Bhaktimàrga 1-4-18]

 

La jalousie est une fille de la vanité et elle cause de grands malheurs. La vanité est la fille du mal, du manque de Conscience, sa manifestation la plus grande, dans le cœur des hommes et elle empêche leur esprit de connaître la Paix.

 

En Vérité, seules les personnes qui passeront outre leur vanité atteindront le Royaume*. La vanité est votre pire ennemie. Méfiez-vous en comme de la peste. Chaque fois qu'un sentiment ou qu'une pensée vous vient de la vanité, elle n'a qu'un but : vous induire en erreur, vous éloigner du Royaume.


 

Satsang sur le même ''thème'':

 

-Choisir entre paix et confusion

-Heureux les simples d'esprit

-Il nous manque d'être simple


 

 

Sur certains tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

 

 

Tag(s) : #souffrance, #yogaoriginel, #ego, #lavoie

Partager cet article

Repost 0