Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi opposer science et spiritualité ? Quand je lis les ouvrages scientifiques je n'y vois rien qui remette en question l'enseignement de la voie. Darwin ne me dérange pas, pas plus que la physique quantique ou que le thymus !

 

Résumé :

 

La science ne fait pas peur à la voie de la Liberté parce qu'aucune des explications qu'elle donner, à la lumière de l'expérience contemplative et à l'épreuve de la pratique (Observance de l'Agya), aucune de ses explications, donc, ne sera mise en défaut pas la science actuelle et future.

 

Nous ne croyons pas que quelqu'un puisse marcher sur l'eau pas plus que changer l'eau en vin (et pourtant nous prenons Jésus, le Christ, pour un éveillé comme Gautama).

 

Au contraire, les spéculations des physiciens quantiques renforcent nos certitudes !

 

[l'astérisque* renvoie au lexique]

 

 

 

Les progrès de la science

 

 

La connaissance* du fonctionnement du cerveau progresse même si elle n'en est encore qu'à ses débuts. On commence à comprendre les inter-actions entre la biochimie et les stimuli venus du dehors...on soigne les dépressions par la lumière et certains se ''droguent'' grâce à des sons téléchargés que l'on écoute au casque.

 

Les adeptes de cette forme de ''défonce'' numérique paient leur dose en ligne. Ils choisissent le son en fonction de l'effet désiré. Certains sons produiraient les mêmes effets que la marijuana, d'autres que la cocaïne, d'autres qu'un orgasme, d'autres que le L.S.D, l'alcool et ainsi de suite. Les autorité n'interdisent pas cette récréation parce qu'elle n'entraîne aucun effet addictif, d'autant moins si ce n'est que fariboles ! 

 

Bientôt on pourra, sans doute, guérir de phobies, de psychoses, d'insomnie, d'anorexie et, pourquoi pas, de cancer par l'écoute de sons appropriés qui agirons sur certains centres du cerveau, via les neurones, régissant les fonctions et les organes du corps.

 

La Méditation

 

 

Dans notre pratique il y a la Méditation* et plusieurs techniques. L'une d'elle consiste à écouter, en soi, des sons naturels [ni battement du cœur, ni acouphène]. Comme certains écoutent les bols tibétains chanter.

 

 

L'écoute de ces sons intérieurs, comme des tintinnabulements de cloche, le vent, la mer produit un effet sur le cerveau, donc sur l'état de conscience*, du méditant. Ces effets sont parfois immédiats, parfois différés et on se surprend à de nouveaux états d'âme que l'on ne connaissait pas avant de pratiquer.

 

"Des carillons sonnent et personne n'en joue,

Leur Musique donne à l'âme l'Amour qu'elle réclame"

[Bhaktimàrga 1-1-41]

 

 

Il existe aussi une technique qui permet de regarder briller de la Lumière* derrière ses paupières closes...cette contemplation, comme l'écoute attentive de ces sons intérieurs que nous nommons la Musique*, induit, elle aussi, des effets sur notre Conscience. Ces sons, cette Lumière sont nommés Shekinah par certains mystiques juifs et/ou francs-maçons.

 

"La Méditation de la voie ne se peut qu'après le vrai baptême

Quand l’œil s'ouvre à la Lumière"

[Bhaktimàrga 2-5-5]

 

 

C'est là où la foi n'est pas incompatible avec la science et la logique : pour nous aucune science ne nous fera douter de l'existence de Dieu car nous ne croyons pas les histoires de miracles que certains livres nous racontent. La science ? même pas peur !

 

Pour nous le pràna, l'âme*, Dieu n'ont rien à craindre de la science la plus éclairée. S'il se trouvait que l'on puisse être certain que le pràna n'est rien d'autre que l'oxygène de l'air, nous ne douterions pas pour autant du côté spirituel du pràna, quelque soit le nom qu'on lui donne.

 

S'il se trouvait que l'aura n'était que la manifestation naturelle de la dépense d'énergie du corps, comme la chaleur visible uniquement dans le spectre des infra-rouges, nous ne serions pas déçus. A fortiori parce que l'aura n'est pas, pour nous, un sujet d’intérêt, nous ne nous en préoccupons pas.

 

 

Si on nous prouvait que les effets de Paix*, d'Amour* et de claire-vision de la méditation venaient de réactions bio-chimiques du cerveau, nous ne serions pas ébranlés dans notre foi en Dieu. Après-tout qui a inventé le corps et ne dit-on pas que le corps est le temple de Dieu ? Pourquoi sommes nous incarnés ? Pourquoi aurions-nous besoin de cette incarnation, de ce corps pour réaliser notre identité si le corps, ses organes et ses fonctions, n'avaient rien à faire dans cette ''histoire'' ?

 

Le corps

 

 

Oui, le corps est utile ! Et pas simplement pour exister sur ce plan physique, pour se mouvoir, manger, respirer, agir. Le corps est le temple de Dieu où il est un tabernacle secret et une porte ouvrant sur le Royaume*.

 

"Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards ; on ne

dira point : il est ici ou il est là. Car voici,

le Royaume de Dieu est au-dedans de vous."

[Luc 17 : 20 à 21]

 

Il n'est pas nécessaire de transformer la Vérité* en conte absurde pour qu'elle soit merveilleuse et transcendantale ! La vie, telle qu'elle est est déjà, pour nous, miraculeuse et le fait que notre cœur bat et que nos poumons respirent est déjà une incroyable Grâce* dont l'homme n'a pas Conscience.

 

Le miracle est quotidien

 

 

L'humain cherche des miracles là où il n'y en a pas et ne voit pas ceux qui sont quotidiennement dans sa vie. On veut toujours ce que l'on n'a pas. Avez-vous vu ces juifs qui touchent les pierres du mur du temple, à Jérusalem, comme ils sont extatiques ? Et ces chrétiens, dans le saint-sépulcre, à Jérusalem, comment ils adorent les pierres de ce lieu ? Et les musulmans pour le dôme d'où leur prophète se serait élevé vers le ciel ? Certains, les plus nombreux, touchent la pierre, puis leur visage comme s'ils désiraient prendre un peu du sacré de ce lieu et se l'approprier. Mais tout le sacré est déjà en eux ! Plus encore que dans cette pierre qu'ils vénèrent.

 

Pourtant on nous avait bien demandé de ne pas adorer d'idole ! C'est un peu comme du fétichisme spirituel. Tout le nécessaire à notre recherche spirituelle et à notre vie, avec la pleine Conscience de notre Créateur, est en nous et nous le transportons partout où nous allons. La réponse à toutes nos questions est en nous et il est parfaitement inutile de la chercher ailleurs.

 

Chaque être humain est un temple à la gloire de L'Un* et L'Un n'a d'yeux que pour lui. Pas de jaloux ! Dieu est pour chacun exclusivement. Nous sommes tous unis dans et par son Amour et toute guerre est fratricide.

 

 

La Paix est en chaque être humain et la guerre est dans le monde parce que cette Paix reste enfouie au fond de l'être humain, oubliée par lui à cause des incessantes sollicitations des sens. Les sens créent des besoins, des désirs, des rivalités, des vanités qui conduisent à la guerre et aux assassinats.

 

 

Pourtant nos sens sont du dehors et du dedans et il est possible de les utiliser pour voir, entendre, sentir et goûter notre dedans. Il existe des techniques de Méditation pour le faire. Ces techniques sont anciennes et d'aujourd'hui et il vous est possible de les connaître : il suffit de le demander.

 

 

Satsang en relation:

 

-Science sans Conscience

-La spiritualité est pratique

-Peur du silence et de la solitude

 

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #science, #spiritualité, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0