Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'humain n'est pas le fruit de forces imbéciles surprises à délirer. Toute la Création a un but. En toutes choses et en chaque être vivant réside la même force. Les croyants lui donnent le nom de Dieu. D'autres lui donnent d'autres noms, comme Tao, le Tout, l'Unité, qu'importe.

Texte de sri hans Yoganand ji sur la spiritualité, La Voie, la vie, la Vérité, le bonheur.
Notre vie est-elle le résultat de forces imbéciles surprises à délirer ?

 

In english

 

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 

Télécharger le fichier audio

 

 

 

 

 

Une si grande force !

 

 

 

Dieu, ce nom en vaut un autre, même si cette énergie

n'a pas de nom qui puisse être prononcé.

Dieu n'est pas un homme, habitant le ciel et penché sur l'humanité,

lui distribuant les bons et les mauvais points.

 

 

"LʹHomme la Terre et le ciel vivent par la Grâce de l'Un

Mais l'Un existe par Lui-même"

Bhaktimàrga 1-1-48

 

 

Dans le macrocosme, les systèmes stellaires, les nébuleuses, dans le "vide" qui les sépare, comme dans l'espace entre le noyau de l'atome et ses électrons, il y a la même force. Cette force, que les physiciens traquent à l'aide de cyclotrons géants, cette force existe et elle réside en vous, comme en toutes choses.

 

 

 

On s'installe pour toujours

 

 

 

 

 

L'être humain consomme, consomme et consomme encore des biens matériels, quand il le peut, de l'amour, qu'il confond souvent avec le sexe. Pourtant il ne trouve pas de satisfaction durable et les désirs prennent la direction de son existence. Il vit sa vie comme s'il devait y rester toujours. Il court après une carrière, désire s'acheter une maison, s'endette puis vieillit, devient malade, amer et frustré.

 

 

Quand on est pauvre on peut espérer qu'une fois riche on sera heureux, mais quand on est très riche et pas heureux, que fait-on ? On s’enrôle dans les tenants de la kabbale, de la scientologie ? On s'occupe à sauver la planète, que fait-on ?

 

 

 

Il faut bien assumer

 

 

 

Avoir un bon métier, de bons revenus, une maison, une famille

n'est pas une mauvaise chose, mais il y a

quelque chose de plus important à faire de sa vie :

réaliser la cause de sa venue, atteindre le vrai détachement

et assumer sa destinée spirituelle.

 

 

Ce qui procède du dharma (devoir) sont des choses comme : travailler, vivre en couple, fonder une famille, être utile aux autres, ne pas faire de mal, respecter les lois, les us et coutumes de sa communauté, s'engager pour de nobles causes, etc. Mais de faire ces choses ne doit pas faire oublier la cause première de sa venue.

 

 

 

Nous ne sommes pas un seul bloc

 

 

 

En vous il y a de nombreux corps, sur des plans différents. Il y a le corps humain, qui est né, qui croît, vieillit, puis meurt. C'est votre véhicule terrestre, avec ses sondes pour appréhender le monde physique. Ces sondes du corps sont les yeux pour voir, les oreilles pour entendre, le sens du toucher, l'odorat, le goût, il y a le mental aussi, le système d'exploitation de votre cerveau.

 

 

"Le mental conduit le corps et l'esprit pour rêver

ressentir la beauté de la Création"

Bhaktimàrga 1-2-21

 

 

 

Il y a votre âme qui génère les sens subtils, comme le talent des artistes, l'amour, la compassion, la générosité, l'espoir, etc. L'âme est votre vraie personne assujettie au cycle des incarnations.

 

 

 

L'important dans la vie

 

 

 

L'important, dans la vie est, tout en assumant le mieux possible votre dharma, de chercher en vous la porte qui ouvre vers la liberté. Ailleurs, au-delà du karma, du cycle des incarnations, de la dualité, de la douleur et de la vanité.

 

 

"Le mal a tant de noms il est faux-ego,

inconscience, malin et celui-qui-sépare"

Bhaktimàrga 1-4-31

 

 

En vous il y a un allié, le Saint-Nom ou Verbe. Il y a aussi un gêneur, le faux-ego, quand la conscience se croit les pensées. Le faux-ego est aussi un acteur de la volonté de Dieu (la Lilà).

 

 

L'être-humain est incapable de lutter contre la vanité, la dualité, le doute et la souffrance. La fourmi est-elle capable de détourner le cours du boulet, sur lequel elle est posée, tiré par un canon ? Il faut la Grâce, qui coule en lui à chaque instant. Pour se mettre sous la Grâce, il est recommandé d'aller à l'endroit où elle coule. Cet endroit est ici et maintenant et le but de La Voie est de vous donner les outils pour aller y voir et y rester.

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

le blog des satsang

 

Avec un smartphone ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable. Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #but, #yogaoriginel, #lavoie, #Tao, #Unité, #vérité, #spiritualité

Partager cet article

Repost0