Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une explication à propos du cycle des incarnations n'est pas inutile, même si la Connaissance vraie n'est pas celle apprise par des mots. Le mental n'est pas mauvais en soi et lui donner de bons concepts n'est pas vain. Surtout à ce propos !

 

 

Résumé :

 

Un jour Dieu nous crée à partir de Sa Matière, il nous incarne. Il crée notre âme. Avant ça nous n'existions pas, comme les gouttes d'eau de l'océan : tant qu'elles sont fondues dans l'océan elles n'existent pas.

 

Pour être incarné, pour devenir une âme il faut l'ego. C'est lui qui donne sa conscience à l'âme, grâce à lui elle peut dire ''je'' et avoir conscience d'elle même en même temps que le libre-arbitre.

 

Ensuite l'âme passe de corps en corps à travers le cycle des incarnations afin de se raffiner jusqu'à ce qu'elle atteigne la Libération, qu'elle ne se réincarne plus et retourne à son milieu d'origine en toute Conscience et liberté.

 

 

l'astérisque* renvoie au lexique

 

 

 

 

 

La roue du samsàra est le cycle des incarnations

auquel est soumis l'âme* en route pour revenir à son point de départ,

le Royaume*.

 

 

"L'âme traverse la mort continuant vers la Paix"

[Bhaktimàrga 1-2-26]

 

 

L'âme s'incarne une toute première fois, liée à l'ego*, pour avoir une Conscience* et traverse des existences, les unes après les autres, comme on monte un escalier s'enrichissant à chaque marche. Sauf qu'il ne s'agit pas d'un escalier mais d'une roue. Evidemment c'est une figure de rhétorique. Mais cette image de la roue dit bien le côté répétitif du phénomène.

 

 

"L'ego est Grâce de L'Un pour que l'être puisse revenir à Lui en toute Liberté"

[Bhaktimàrga 1-2-24]

 

 

Quand l'âme s'incarne la première fois,

elle est sur le premier sillon du disque presque infini du samsàra. Existence après existence elle passe d'un sillon à l'autre,

en direction de l'axe au centre du disque.

Le cycle tourne mais l'axe est fixe comme l’œil d'un trou noir.

 

 

 

 

Sur les premiers sillons  le tour complet est très long

et la force centrifuge forte.

Sillon après sillon l'âme se rapproche du centre,

alors la force diminue.

 

 

Sillon après sillon les choses sont moins difficiles et ce n'est pas le fait du karma : on ne se rapproche pas du centre grâce au bien de nos actions passées, mais à cause de la mécanique même du samsàra : le saphir, sur un microsillon, ne peut faire autrement que de se rapprocher de l'axe du plateau. Pareillement pour l'âme : elle ne peut pas faire autrement que de se rapprocher du but, de la Libération*.

 

 

"La raison de ta vie est de revenir à L'Un en toute Conscience et liberté"

[bahktimàrga 1-3-14]

 

 

A chaque fois que l'âme s'incarne elle est sur un nouveau sillon du samsàra et chaque jour de chaque incarnation la rapproche du centre, la mort, qui est le passage vers une autre incarnation. Nous arrivons sur le disque de chaque existence par le centre, puis nous nous en éloignons avant de revenir vers le centre.

 

 

Bébé nous sommes près de notre centre

 

 

Année après année nous nous éloignons du centre. Plus nous devenons mobiles, indépendant, capables et plus nous nous éloignons de notre centre, en route pour l'exploration de l'existence, encore plein d'illusions à propos de nous et du bonheur possible. Jusqu'au jour où nous oublions le centre de nous et nous perdons dans la confusion des apparences évidentes où règne la société des hommes.

 

Plus nous nous éloignons du centre de nous, pris par l'illusion* et la confusion* et plus la force centrifuge et l'inertie nous poussent à l'extérieur ! Il faut une démarche volontaire pour revenir en notre centre.

 

 

 

Quand un chercheur*  devient un Marcheur*, c'est à dire un pratiquant après avoir reçu la Révélation* il peut commencer à revenir en son centre. Plus il s'en sera éloigné et plus long sera ce retour. Tour après tour les choses sont plus faciles.

 

Alors ? Ça sert à quoi ce cirque ? Que se passe t-il à travers ce samsàra et durant l'existence ? La Conscience augmente sillon après sillon. Jour après jour, par l'Observance* de l'Agya*, la Méditation*, le Service* et le Satsang*, la Conscience du Marcheur augmente.

 

 

Cet affinement, cet approfondissement se fait aussi

à travers le samsàra : plus l'âme se rapproche du centre,

la Libération, et plus l'âme prend conscience.

 

 

C'est le propos de la voie : vous donner les outils pour accomplir votre destin spirituel fondamental. Cet enseignement est ouvert à tous, alors si votre Conscience vous dit que c'est là une démarche pertinente et que vous vous sentez concernés, demandez à entrer dans le processus de préparation à la Révélation* : c'est gratuit et ça se passe par mails.

 

 

Satsang en relation:

-Raffiner l'âme

-La Conscience et la mort

-Il y a But et buts

 

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, le blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur

Tag(s) : #réincarnation, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0