Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une petite ''mise-à-plat'' de ce que nous sommes, chacun d'entre nous, durant l'existence, car si nous sommes l'âme nous sommes aussi le corps, le mental, etc. Vous avez ici le point de vue de La Voie, son éclairage en mots simples, sinon simplistes comme il y en a qui nous le reprochent.

 

In english

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

Résumé :

 

Vous n'êtes pas fait d'une seule pièce, il y a diverses choses qui vous font. Vous êtes le corps, pour la durée de cette incarnation. Vous êtes le mental et ses fruits, les émotions, les pensées, la personnalité, les connaissances-apprises, les désirs, les peurs, la mémoire, les espoirs, etc. Le mental est le système d'exploitation du cerveau. Quand le corps meurt, le cerveau aussi et le mental disparaît.

 

Vous êtes l'âme-incarnée, c’est-à-dire la "matière" fondamentale liée à l'ego. L'ego est le principe qui permet à cette ''matière'' de devenir une âme individualisée, avec la conscience d'elle-même et la capacité de dire ''je'', ''moi-je'' en même temps que ''oui'' et ''non''. C'est la marque du libre-arbitre, condition fondamentale de l'humanité.

 

 

 

Le propos de ce texte est de vous donner le sens de ces quatre mots, selon La Voie. Les mots ont souvent plusieurs sens, par exemple ''esprit'' n'a pas la même signification selon qu'il est utilisé par la psychologie, la religion ou la philosophie. Pour certains il parle de l'âme, pour d'autres du mental.

 

 

C'est une affaire de conventions. Quand on s'adresse à des psychologues, on utilise leurs acceptions. Avec des religieux on utilise ce mot pour dire "âme". Pour suivre l'enseignement de La Voie, il est mieux de connaître le sens qu'elle donne aux mots. Pour en revenir aux mots cités en titre voici leur sens lexical, selon le lexique de La Voie :

 

 

-Âme (conscience, Âtman -selon l'āstika-) : c'est le vrai-soi, le passager de votre corps durant l'existence. L'âme utilise l'intelligence, mais n'est pas le mental. Elle est immortelle et se réincarne jusqu'à son accomplissement. Il est de coutume de dire que : ''Les yeux sont les fenêtres de l'âme''. L'âme est cette conscience qui voit à travers les yeux. Quand l'âme est incarnée, liée à l'ego, elle est le "Témoin" qui voit par les yeux, entend par les oreilles et se sert du mental pour penser (entre autres choses).

 

 

"L'âme étincelle de L'Un par le Verbe contenu, passe de vie en vie

De forme en forme jusqu'à l'humanité"

 

Bhaktimàrga 1-2-10

 

 

 

 

-Mental : c'est l'intelligence, le fruit du cerveau, le système d'exploitation de votre ordinateur de bord, un outil qui produira, selon qui l'utilise, des résultats bons ou moins bons. Si la conscience est bien ou mal centrée la production du mental sera différente. Vous (l'âme) avez besoin de garder le contrôle du mental.

 

 

-Ego : c'est lui qui permet à l'âme de s'incarner et d'avoir conscience d'elle même. Sans ego pas d'individualisation de l'âme.

 

 

"L'âme vient de L'Un, la Grâce lui donne chair, par l'ego offert,

Pour qu'elle prenne conscience"

 

Bhaktimàrga 1-2-12

 

 

-Conscience ou Purusa : il faut préciser que le purusa, dans le sens que lui donne le Raja-yoga, est le soi suprême de l'homme. Purusa désignerait l'âme incarnée, l'union de l'âme et de l'ego. La conscience peut se perdre dans les choses du monde.

 

 

-Faux-ego (Màra, "celui-qui-sépare") : c'est une conséquence de l'absence de la connaissance (vijnana). Quand l'âme est mal identifiée, quand elle se croit le mental, alors la nescience induit une confusion qui est le faux-ego. Il est cette force d'inertie qui, mécaniquement, attache notre conscience aux niveaux de la matérialité et fait tout pour l'y garder attachée. Le faux-ego est le domaine de "Tamas", un des trois gunas qui régit les êtres.

 

 

 

 

Son domaine c'est les plaisirs du monde comme seul but, les instincts primaires comme seules références. La seule jouissance, les abus, la haine, la confusion, la dualité, la guerre injuste, les concepts, la folie, l'inconscience, l'inconséquence sont ses créations et il déteste la paix, l'amour et le Saint-Nom. Il est capable de se déguiser en agneau pour mieux tromper son monde. Il construit tous les pièges possibles pour empêcher l'âme d'arriver à son but ultime. Seule la Grâce peut circonvenir le faux-ego.

 

 

"Le faux-ego impose à l'âme le poids des sens

qu'il garde tournés au dehors"

 

Bhaktimàrga 1-2-33

 

 

Le faux-ego participe des ténèbres (de l'ignorance) en opposition à la lumière (de la connaissance ou vijnana) comme l'avait décrit Mani, fondateur de la religion Manichéenne. Il est une absence, un trou. Comme les ténèbres sont l'absence de lumière, le faux-ego est l'absence de conscience. L'inconscience est l'absence de conscience et l'ignorance l'absence de connaissance  (non-apprise ou vijnana). Les ténèbres font que vous vous perdez, pris de cécité. L'inconscience vous plonge dans la souffrance. L'ignorance fait de vous la victime des courants contraires.

 

 

 

La lumière

absence des ténèbres ?

 

 

 

On ne peut pas dire que la lumière soit l'absence des ténèbres, pas plus que la conscience l'absence d'inconscience ni que la connaissance soit l'absence d'ignorance. Pour faire simple : l'âme est votre véritable être. Elle appartient au Royaume. Avant l'incarnation elle n'avait pas de conscience.

 

 

 

L'ego

 

 

 

L'incarnation de l'âme lui donne un ego qui lui donne une conscience individuelle. L'incarnation et l'ego sont une Grâce. Le corps et l'âme vivent par le Saint-Nom issu du Royaume. Parce que le Saint-Nom est en vous, vous pouvez le ressentir. Quand vous avez reçu la Révélation des techniques, dont celle du Saint-Nom, il vous devient possible d'être centré et d'approfondir votre conscience. Quand vous avez conscience du Saint-Nom, vous êtes dans un état de béatitude, d'accomplissement. Cet état n'est en rien incompatible avec une existence humaine active.

 

 

 

L'Observance des quatre piliers

 

 

 

La pratique de La Voie, plus précisément de ses quatre piliers, a comme but de vous permettre de vivre en toute conscience, tout en accomplissant le propos de votre venue. C'est la Réalisation. Elle n'est pas l'éveil. On peut réaliser sans jamais connaître l'éveil.

 

 

Les trois pratiques principales : service /satsang /méditation

 

 

La conscience peut se poser au centre de soi et à la surface des choses en même temps, par le service qui est un des quatre piliers. Lorsque la conscience est posée au centre de soi on peut lire, écrire, parler, apprendre, enseigner, vivre et assumer ses obligations.

 

 

"La meilleure façon de se donner est le service,

Conscient du Saint-Nom dans chaque geste à chaque instant "

 

Bhaktimàrga  2-3-13

 

 

Le propos de La Voie est de vous donner, par la Révélation, les quatre piliers de l'agya. C'est le moyen de poser votre conscience au bon endroit et de la bonne façon afin d'être capable d'agir tout en restant centré.

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

le blog des satsang

 

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable. Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #Nous, #ego, #conscience, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost0