Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans les temps passés, les hommes suivaient l'harmonie de l'Unité, puis l'harmonie fut oubliée. Les Hommes, et leur justice, devinrent les maîtres. Ce fut le temps de l'intelligence, de l'habilité et les désirs ne connurent plus de limites. Quand le calcul et la prudence s'emparèrent de l'esprit des princes, on vit naître l'hypocrisie et la trahison.

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

Tao-Te-King entier

E-book Calaméo

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

« Dans les temps passés, le Tao était le maître et les hommes suivaient son harmonie. Puis le Tao fut oublié et ce furent l'humanité, et sa justice qui devinrent les maîtres. Ce fut le temps de l'intelligence, de l'habilité et les désirs ne connurent plus de limites.

 

Quand la prudence et la perspicacité s'emparèrent de l'esprit des rois et des princes, on vit naître une grande hypocrisie et de nombreuses trahisons. Quand les familles eurent cessé de vivre en bonne harmonie, on vit la piétée filiale et l'affection remplacées par des concepts moraux.

 

L’état sombra dans le désordre. Mais c'est dans le désordre qu’apparaissent les serviteurs loyaux, ainsi est le Tao, toujours près de l'homme pour lui offrir son secours. » (Lao-Tseu, Tao-Te-King 1:18)

 

 

Résumé de cette phrase

 

 

« Dans les temps passés, les hommes suivaient l'harmonie de l'Unité, puis l'harmonie fut oubliée. Les Hommes, et leur justice, devinrent les maîtres. Ce fut le temps de l'intelligence, de l'habilité et les désirs ne connurent plus de limites.

 

Quand le calcul et la prudence s'emparèrent de l'esprit des princes, on vit naître l'hypocrisie et la trahison. On vit la piétée filiale et l'affection remplacées par la morale et le monde sombra dans le désordre. C'est alors qu’apparaissent les serviteurs loyaux, ainsi est le Saint-Nom, toujours près de l'homme pour lui offrir son secours. »

 

 

Explications

 

 

L'oubli de l'harmonie

 

 

« Dans les temps passés, les hommes suivaient l'harmonie de l'Unité, puis l'harmonie fut oubliée. Les Hommes, et leur justice, devinrent les maîtres. Ce fut le temps de l'intelligence, de l'habilité et les désirs ne connurent plus de limites. »

 

Ici, Lao-Tseu (vers l'an 400 avant notre ère), parle de 1000 à 1200 ans en arrière, d'une époque révolue, durant laquelle la civilisation Harappéenne suivait une voie spirituelle et où ses rois et princes étaient des sages, à en croire les écritures.

 

Pour ce qui est de l'harmonie, les écritures en parlent : « Le Tao fit le Un, le Un engendra le deux, deux donna naissance au trois et le trois aux êtres vivants. Tous les êtres tournent le dos au calme, ils cherchent le mouvement. Le souffle produit l'harmonie. » (Lao-Tseu, Tao-Te-King, extrait de 2-42)

 

« Après avoir reçu la connaissance de la nature réelle de l'âme, le premie peut maîtriser le mental, ce qui lui permet de connaître le détachement du fruit de ses actes ; c'est-à-dire agir sans être lié à ses actes. Quand cette compréhension le guide, le premie ne goûte plus aux fruits de ses actes, mais aux délices de l'harmonie, de sa Grâce. » (Bhagavad-Gîtâ extrait de 2:39 à 41 et « Le chant du bienheureux », extrait de 1.7)

 

« Il vaut mieux accomplir son propre devoir, même imparfaitement, que celui d'un autre, même parfaitement. En remplissant ses propres devoirs, on reste dans l'harmonie propice à la Réalisation» (Bhagavad-Gîtâ 18:47 et « Le chant du bienheureux », extrait de 16:45)

 

Selon Lao-Tseu, en ces temps mythiques des rois sages, le monde était dirigé par l'harmonie de la Grâce, de l'Unité, du Tao. Quand on parle d'Unité, on ne parle pas de l'unité entre les gens, de l'unité de la société, mais de l'Unité générale, du Tao et de l'unité de chacun, avec l'harmonie de la Grâce, émanation du Tao, qu'il y a en soi.

 

Quand les gens ont oublié l'Unité, c'est-à-dire, quand la civilisation Harappéenne a terminé de se dissoudre dans la civilisation aryenne, védique, sauf quelques foyers isolés d’orthodoxie spirituelle, ce n'est plus l'harmonie (du Saint-Nom) ni la Grâce qui ont dirigé la société, mais les hommes et leur justice. Alors la civilisation se modernisa, l'intelligence mentale, l'habilité des artisans se développèrent et les désirs ne cessèrent d'augmenter, prémices de la société de consommation, du matérialisme oublieux de la spiritualité.

 

 

La confusion de l'ignorance s'installe

 

 

« Quand le calcul et la prudence s'emparèrent de l'esprit des princes, on vit naître l'hypocrisie et la trahison. On vit la piétée filiale et l'affection remplacées par la morale et le monde sombra dans le désordre. »

 

 

Suite logique des choses, inhérentes à l'oubli de l’harmonie, la confusion des esprits, allant crescendo, la société suivit, et les choses prirent une tournure que vous connaissez et qui n'est pas d'hier ! Comme la sagesse fut remplacée par les lois, la police et la justice, la piétée filiale et l'affection furent remplacées par la morale.

 

 

Le secours

 

 

« C'est alors qu’apparaissent les serviteurs loyaux, ainsi est le Saint-Nom, toujours près de l'homme pour lui offrir son secours. »

 

C'est en ces temps troublés, qui existent encore aujourd'hui, qu'apparut le secours. Quand tout va bien, il n'est besoin d'aucun secours. Comme Jésus disait, il n'était pas venu pour les gens qui allaient bien, mais pour les pêcheurs et les nécessiteux, la Grâce du Saint-Nom (vertu du Tao) est présente, dans les ténèbres de l'ignorance, pour offrir la lumière de la connaissance (non-apprise). Pour nous, c'est la Révélation, suivie de l'Observance des quatre piliers de La Voie.

 

Le Tao est toujours près de l'Homme, pour lui offrir son secours, car il est à l'intérieur de lui, comme partout et c'est à l'homme d'accepter ce secours.

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

le blog des satsang

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #Tao, #taoteking, #laotseu, #spiritualité, #lavoie, #méditation, #bonheur

Partager cet article

Repost0