Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie est du monde invisible, ses conséquences sont souvent du monde visible. Le monde visible est visible parce que nous avons des yeux pour le voir. Mais nos yeux ne peuvent pas tout voir. Les rayonnements infra-rouges comme ultra-violets leur sont invisibles et pourtant ils existent !

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Si vous tenez à partager ce texte, copiez-collez son adresse

 

Télécharger le mp3

 

 

 

 

 

 

Les êtres humains vivent dans le monde, qui est la création de Dieu, ils vivent aussi au sein de sociétés qui sont leurs créations et qui répondent à des logiques n'ayant rien à voir avec l'harmonie de Dieu. Les sociétés humaines sont le domaine du mental, tandis que la perception de ce qui sous-tend la création divine, relève de l'âme. Les sociétés humaines sont matérialistes, la perception des marques de Dieu, dans sa création, est le domaine de la spiritualité.

 

Le monde des Hommes est le monde du concret, de ce que l'on peut quantifier, peser, mesurer, percevoir avec les sens. Le monde de Dieu est le monde des phénomènes naturels, comme le vent, la neige, les rivières, la sécheresse, la pluie, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques, les marées, etc. Mais le monde de Dieu est aussi le monde de ce que l'on ne peut pas toucher, voir, sentir, mesurer avec nos sens tournés vers le dehors.

 

 

La perception de nos sens

 

 

Dans le monde de Dieu, sa création, où nous passons notre vie, il y a ce qui est visible et ce qui est invisible, pour nous. Par exemple, la lumière du soleil est visible mais nos yeux peuvent-ils voir les infrarouges et les ultra-violets ? Non, ces rayonnements sont invisibles pour nous. Nous pouvons voir les conséquences de la vie dans ce qui est animé comme dans ce qui semble inanimé, comme les pierres des montagnes, le sable des déserts et des plages, etc. Ces conséquences nous les connaissons, nous les voyons, mais la vie elle-même, est-ce que nous la voyons ? Non, elle fait partie, pour nous, du monde invisible.

 

La vie est du monde visible et invisible. Le monde visible est visible parce que nous avons des yeux pour le voir. Mais nos yeux ne peuvent pas tout voir. L'oxygène de l'air est invisible, à nos yeux, et pourtant il existe ! Les serpents voient les infrarouges, pour eux ils n'appartiennent pas au monde invisible. Il y a ainsi une infinité de choses qui sont pour nous invisibles, parce que nos yeux n'ont pas été prévus pour les voir, alors, en parlant de ces choses, nous parlons du monde invisible. Mais invisible ne signifie pas que ça n'existe pas ! De la même façon le Saint-Nom est invisible, mais il peut être ressenti. La lumière-intérieure est invisible en regardant au dehors, mais en regardant au dedans, il est possible de la voir !

 

 

Il n'y a qu'un monde

 

 

En vérité, il n'y a qu'un monde, le monde de Dieu et ce qui est visible, comme ce qui est invisible, fait partie du même monde, de la même harmonie. L'Homme, la nature et Dieu s’interpénètrent pour ne former qu'une Unité, Lao-Tseu la nommait : « Tao ». A force de considérer le monde du visible et le monde des invisibles, de ce que l'on ne voit pas, comme des mondes différents, la conscience de l'être-humain est coupée en deux et une des deux parties est endormie, comme morte. La partie de l'Homme qui voit le monde des apparences, le monde du visible est éveillée, mais la partie de sa conscience qui peut voir l'invisible, est endormie, comme morte.

 

L'Observance et la pratique des quatre techniques de méditation, permet de tourner ses sens vers l'invisible, l'inaudible et de le voir, de l'entendre. Ainsi les deux dimensions de l'Homme sont réunies et il peut enfin vivre sur les deux plans. Réconcilier le monde de ce qui est visible, avec le monde des invisibles, c'est retrouver l'harmonie divine et la restaurer pour nous. L'Observance des quatre piliers, la méditation, permettent ce retour à la pleine conscience, à une vie harmonieuse, où le monde visible et les invisibles sont réconciliés.

 

 

Il n'y a qu'un Dieu

 

 

Il n'est pas utile de chercher à voir les invisibles, les anciens, les esprits de l'eau, des arbres, du vent, pas plus qu'il n'est nécessaire d'en référer à Amma ou Ngala ou Klé, ou Brahma, car il n'y a qu'un seul Dieu, et les noms qu'on lui donne ne sont pas Dieu, mais de simples noms que les humains ont inventés. Le Saint-Nom de Dieu, on peut le voir à cause de la lumière qu'il produit, en fermant les yeux et en pratiquant la technique de méditation dite « de la lumière ». Le Saint-Nom de Dieu on peut l'écouter, il est contenu dans chacun de nos souffles, on peut aussi l'entendre, dans les sons qu'il produit à l'intérieur de nous, quand on ferme ses oreilles aux bruits du monde. On peut sentir le parfum du Saint-Nom, par la pratique du nectar, mais ce nom de Dieu on ne peut ni le dire ni l'écrire : il est du monde invisible et visible en même temps.

 

Jésus disait : « Si ceux qui vous guident vous disent : '' Voici, le Royaume est dans le ciel '', alors les oiseaux du ciel vous précéderont ; s’ils vous disent qu’il est dans la mer, alors les poissons vous précéderont. Mais le Royaume est à l’intérieur de vous, et il est à l’extérieur de vous ». (évangile selon Thomas, loggion 3)

 

Mais de quel Royaume parlait Jésus ? Il parlait de cette dimension où le visible et l'invisible sont unis en toute conscience, il parlait du Saint-Nom de Dieu, aussi nommé le Verbe et la Parole (Hypostase). Jean, l'apôtre, en a parlé au début de son évangile en disant : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes ». Cette parole ne peut ni se dire ni s'écrire, on peut seulement l'entendre et c'est le Saint-Nom.

 

 

Ce qui unit

 

 

Inutile de chercher à voir, à invoquer les nombreuses choses et êtres de l'invisible, quand on connaît ce qui les réunit tous, le Saint-Nom, la Parole, le Verbe. Jésus a dit aussi : « Préoccupez-vous en premier du Royaume et tout le reste vous sera donné en plus ». (Matthieu 6:33). Le Royaume c'est la Parole, le Saint-Nom et en pratiquant la technique du Saint-Nom, tout au long de chaque journée, vous faites ça, vous vous occupez en premier du Royaume, alors tout le reste vous est donné en plus, par Sa Grâce.

 

Le visible et l'invisible ne font qu'un, ne forment qu'un tout, fait de l'harmonie de Dieu. Au quotidien, pour vivre l'harmonie, unissez votre esprit au Saint-Nom, par la pratique de la technique. Alors vous serez dans l'harmonie de Dieu, vous en ferez partie et les invisibles seront vos alliés, vous n'aurez rien à craindre d'eux. "L'homme qui fait du bruit doit craindre le lion mais celui qui se tient immobile et silencieux n'a rien à craindre de lui ".

 

 

 

 

 

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #lavoie, #lumière, #méditation, #royaume, #spiritualité, #invisibles, #Dieu

Partager cet article

Repost0