Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Certains se fient à la genèse : « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. » (Pentateuque 27). A moins que ce soit Dieu lui même qui ait écrit ces lignes, elles sont sujettes à caution et il est permit d'en douter. Ne serait-ce pas plutôt l'homme qui fit Dieu à son image ?

 

 

Si ce texte vous a intéressé,

n'oubliez-pas de partager sur les réseaux

afin que d'autres en profitent à leur tour.

Les boutons de partage sont tout en bas !

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet''

 

 

 

 

Les hommes ne peuvent se départir d'une image anthropomorphique de Dieu, la même que celle qu'avaient nos ancêtres quand ils imaginaient qui Zeus, qui Jupiter, qui Yahvé qui Vishnou...et même quand on n'imagine pas Dieu comme un homme on lui prête des sentiments, des pensées et des intentions bien humaines et pourquoi ? Sans doute parce que nous sommes ainsi faits, nombrilistes, ego-centrés.

 

Certains se fient à la genèse : « Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme. » (Pentateuque 27). A moins que ce soit Dieu lui même qui ait écrit ces lignes, elles sont sujettes à caution et il est permis d'en douter. Ne serait-ce pas plutôt l'homme qui fit Dieu à son image ? Et qui rédigea ces lignes afin de valider son mensonge ?

 

Dieu existe ; je l'ai rencontré ! Je sais ce que cette affirmation peu avoir de déstabilisant et qu'elle demande des explications...qui sont un autre chapitre. Les scientifiques ont découvert le « boson de Higgs », qui donne sa masse aux autres constituants élémentaires de la matière. Peut-être découvriront-ils, un jour, le « boson de Dieu ». Sauf que Dieu est partout : dans le champ de bosons, entre chaque boson, entre chaque fermion, gluon et autre quark, de l'infiniment petit à l'infiniment grand.

 

En attendant nous avons le choix de croire ou de ne pas croire en lui. Le problème avec l'athéisme c'est la négation d'une évidence qui ferme ainsi la porte à la conscience spirituelle, alternative au tout mental. Le problème avec la foi c'est qu'elle est souvent livrée en pack avec un credo et toute une suite de croyances illogiques qui tiennent plus de la superstition et de la magie que de la logique.

 

 

Comprendre Dieu

 

 

Notre espèce veut toujours tout mettre dans des boites accessibles à son mental. C'est grâce à cette propension que la science a évoluée et c'est plutôt une bonne chose, même si la science est à manier avec toutes les précautions éthiques nécessaires, mais il ne faut pas se laisser enfermer dans les limites du mental : tout ne peut pas être compris , expliqué par le mental.

 

Remarquez que c'est souvent ce que disent les charlatans qui prônent des théories abracadabrantesques : « tout ne peut pas être compris par le mental ». Ce n'est pas parce que les charlatans le disent qu'on ne peut plus le dire, ni que ce soit faux. C'est vrai : on ne peux tout comprendre. Il existe d'autres sens que nos sens et d'autres facultés que celles que l'on prête à notre cerveau. On ne connaît pas plus notre cerveau que les galaxies. Même si on a les plans il nous manque tous les détails et on ne sait toujours pas comment le cerveau peut générer la pensée.

 

 

« Mon enseignement est facile à comprendre et à pratiquer. Pourtant peu cherchent à le comprendre et à le pratiquer. Mon enseignement a de profondes racines, mes actes ont une règle ancienne*.

 

Les hommes ne comprennent pas, c'est pourquoi ils ne prêtent aucune attention à mon enseignement. Rares sont ceux qui m'entendent et privilégiés sont ceux qui me suivent. C'est pourquoi le Sage, sous son apparence banale, cache un véritable trésor, Un trésor de jade. »

 

Lao-Tse, Tao-Te-king, livre deux, chapitre 70

 

 

Dieu existe mais il n'entre dans aucune définition ayant été faite à son propos depuis que l'écriture existe...ce qui est assez récent. Il est cette force présente en tout et qui, quand on en a conscience, fait que le cerveau profite des effets de cocktails d'hormones produits par l'organisme et qui nous mettent dans un état de bien être et de bonheur inhabituel et remarquable. Cette expérience peut être telle qu'il est possible de perdre toute notion de temps et d'espace pour rester dans un état extatique des heures en ayant l'impression qu'il n'a duré qu'une fraction de seconde. Le cerveau et les mécanismes qui l'animent et le gèrent ne sont pas étrangers à cette expérience.

 

L'extase mystique est vraie et vraiment mystique même si elle est soutenue par la biologie. Le corps est le temple de Dieu et il n'y a pas incompatibilité entre le spirituel et le corporel. Cette frontière entre le monde matériel et le monde spirituel est artificielle. Cette dichotomie est faite par certains qui méprisent le corps et la création et ne jurent que par des croyances capillotractées réservées seulement à quelques rares initiés, dont ils font partie, parce qu'ils valent mieux que les autres.

 

Les scientifiques n'ont toujours pas compris ce qui fait l'esprit de la fourmilière (pas plus que celui de la ruche ni de la termitière) et continuent de se pencher sur ces petits êtres, vainement encore. Ils raisonnent avec des critères humains et, ainsi, nomment la pondeuse Reine, alors qu'il n'y a aucune hiérarchie dans ces sociétés. La « reine » est, en fait, une simple pondeuse, obligée de pondre et que la colonie peut tuer si elle tente de faire autre chose.

 

L'esprit de la colonie est constitué de l'ensemble de chacun de ses colons, ils fonctionnent en réseau et cette super-intelligence est constituée de centaines de milliers, voir de plusieurs millions de petites intelligences limitées. La Conscience de Dieu est comme cet esprit de la fourmilière. Chaque être vivant possède une part de cette conscience.

 

 

Les maîtres

 

 

Dieu ne récompense pas plus qu'il ne punit, il est. Parfait il est et libre à nous d'en prendre conscience et de jouir des bienfaits que sa nature prodigue. Pour que notre être complexe, composite jouisse de ces bienfaits il lui faut connaître la façon de faire. Certains animaux savent faire ce que leur espèce doit faire dès la naissance, certaines espèces, plus évoluées, doivent l'apprendre de leurs parents et aînés.

 

Depuis longtemps les parents de notre espèce n'apprennent plus à leurs petits à jouir des bienfaits que prodigue la conscience de Dieu. Pour ça il y a les maîtres spirituels, ils sont là pour transmettre la ou les méthodes. Le plus difficile c'est de reconnaître les maîtres capables de ça. Plus difficile encore ; reconnaître qu'il nous faut aller vers l'intérieur de soi pour y chercher ce qui manque à notre humanité.

 

Le plus difficile est d'avoir le prime-saut spirituel et de s'investir dans une démarche active. Ne cherchez pas à comprendre Dieu ou alors faites-le selon l'acception étymologique du mot. L'origine latine du mot comprendre est composée de « cum » ; « avec » et « préhendere » ; « prendre » soit « prendre-avec ». Il s'agit de prendre avec soi, d'assimiler ou, en résumé, de prendre conscience.

 

Quand on prend conscience de la présence de Dieu, de cette part de lui, en nous, on en éprouve des sensations et cela nous met dans un tel état qu'il éclaire notre esprit et notre vie. Alors il n'y a plus de question, juste la réponse à toutes les questions. Qui connaît la structure fondamentale de la matière connaît la matière, toutes les matières et leurs différentes constructions.

 

De là à l'expliquer ! C'est ce que font tous ces textes publiés sur le blog, avec un « rendement » tout relatif, mais le but n'étant pas de convaincre ni de recruter cela n'a pas d'importance. Pour partager il faut être deux. Nous ne pouvons que partager, pas imposer notre conscience pas plus que notre expérience. Mais sachez que nous nous tenons à votre disposition si vous désirez en savoir plus, dans l'hypothèse où vous ne connaîtriez pas déjà tout.

 

Le mail de contact est

 

 

 

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

Tag(s) : #lavoie, #spiritualité, #vérité, #spirituality, #bonheur, #Tao, #concepts, #dieu

Partager cet article

Repost0