Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pierre de rosette a permis à Champollion de traduire les hiéroglyphes égyptiens. La pierre de rosette de la spiritualité profonde est ce que l'on désigne, sur la voie, par le mot Saint-Nom ou Verbe. Il est le point commun à toutes choses.

 

 

Résumé :

 

La pierre de rosette est cette pierre grâce à laquelle Champollion a réussit à traduite les hiéroglyphes égyptiens, de casser le code ! La pierre de rosette spirituelle est quelque chose qui est en chaque être vivant et qui, quand on en a connaissance, permet de comprendre toutes les écritures saintes, de les traduire.

 

Cette pierre de rosette spirituelle permet aussi de faire le tri entre le vrai et le faux. Qu'est-ce que cette pierre peut-elle bien être ? On le montre au cours de la Révélation, aux aspirants qui sont venus à l'ashram nandi-àlaya et à eux seuls, il m'est donc impossible de vous le dire ici.

 

l'astérisque* renvoie au lexique

 

 

Comme il y a deux principales façons

d'appréhender l'étude des végétaux,

la botanique et la génétique,

il y a aussi deux principales manières

d'envisager la spiritualité*.

 

 

En science les botanistes étudient les végétaux en collectant, en classant toutes leurs diversités. Il considèrent chaque espèce, sous-espèce et les étudient dans le détail les décrivant avec précision. Ils se penchent sur leur mode de reproduction, leur écologie, leurs formes, leurs couleurs etc. C'est un travail sans fin, la bio-diversité étant presque infinie. C'est ''prendre la bio-diversité à bras le corps''.

 

Il y a aussi la génétique qui s'intéresse aux plus petits composants communs à tous les êtres vivants, végétaux, champignons et animaux: le code génétique. Pour eux le génome de chaque être est un grand livre qu'il faut décoder.

 

Ils prennent, par exemple, un végétal type ou témoin, une herbe simple comme l'arabette, de la famille des Brassicaceae, et décodent tout son génome espérant ainsi faire comme Champollion avec les hiéroglyphes grâce à la pierre de rosette. Cette humble et simplissime herbe est la pierre de rosette des généticiens.

 

 

Pour la spiritualité ces deux démarches existent aussi:

il y a ceux qui s'intéressent à tous les courants spirituels,

les religions, les yoga*, les sectes

et qui en étudient la mystique, l'histoire, les livres, les concepts,

les sàdhana, les dogmes et autres morales.

Ils considèrent les voies une par une

et cherchent à pénétrer les arcanes les plus secrètes,

les plus hermétiques de chacune.

C'est la botanique, la biologie spirituelle.

 

Il y a aussi ceux

qui s'intéressent au plus petit dénominateur commun

à chaque espérance et toutes les démarches spirituelles

faisant comme les généticiens.

La voie se range dans cette catégorie:

elle vise l'essentiel en l'humain

et délaisse les tiges, les feuilles, les fruits et autres graines.

La voie est la pierre de rosette,

la pierre philosophale de l'âme* incarnée.

Quand on connaît le code essentiel

on peut tout comprendre de ce qui concerne la spiritualité

et surtout la vivre au plus près, simplement.

 

 

"La souffrance n'existe plus pour celui qui est touché par la Grâce:

Devenu serein sa Conscience s'éclaircit "

[Bhaktimàrga 2-7-25]

 

 

Satsang en relation:

-L'axe universel

-Notre véritable valeur

-Choisissez la joie

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #spiritualité, #vérité, #yoga, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0