Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà une explication de ce qu'est la Grâce selon les enseignements de la voie. Elle est le vent qui souffle toujours mais si le marin ne déploie pas ses voiles, il n'avance pas. Les voiles du disciple est son Observance de l'Agya, cet ensemble de pratiques.

 

 

Résumé :

 

Un disciple du yoga-originel, déjà au premier degré, celui d'aspirant, expérimente quelque chose qui est difficile à expliquer à celui qui ne le vit pas : la Grâce. Les chrétiens disent la providence et il y a un cousinage.

 

La Grâce est une sensation, une certitude que Dieu nous regarde, individuellement, et s'occupe de notre vie au mieux, dans le but que nous accomplissions la raison d'être de notre venue.

 

La Grâce en action se dit : ''Guidance''. C'est quand les circonstances, les événements semblent se ''liguer'' pour nous mettre et nous laisser sur les bons rails, ceux de l'harmonie. Quand on se sent à la bonne place à faire ce que l'on est supposé faire, un sentiment de réalisation, d'accomplissement vient panser les plaie des incertitudes, de la peur.

 

La Grâce est comme un vent qui souffle tout le temps sur l'océan. Notre âme est embarquée dans le corps humain et désire regagner son havre de paix. Pour que le bateau, où nous sommes embarqués, se dirige vers ce havre il faut hisser les voiles. Alors le vent de la Grâce peut souffler dedans, les gonfler et nous faire avancer.

 

Pour le disciple de la voie, hisser les voiles signifie observer l'Agya, c'est à dire pratiquer régulièrement. C'est ça que signifie ce dicton : ''aides-toi et le ciel t'aidera''.

 

l'astérisque* renvoie au lexique

 

 

 

Dans l'existence d'un pratiquant1 de la voie 

il est une chose essentielle: la Grâce*.

 

 

Comme toujours, pour ce qui concerne les subtilités des choses ayant trait au domaine spirituel, cette notion de Grâce est difficile à expliquer à ceux qui ne sont pas familiers avec elle.

 

Pour les chrétiens ce mot a de nombreuses acceptions, la principale étant que la ''La Grâce est une aide surnaturelle accordée par Dieu aux hommes pour faire leur salut, qui est le fait d'échapper à la damnation éternelle. Elle peut correspondre aussi au pardon, à l'affection, à l'amour et à la bienveillance divine''. [wikipedia]

 

Ne pas confondre la Grâce et la providence, même si le mot providence et le mot providentiel, qui en découle, ont depuis longtemps revêtu un sens très voisin à celui du mot Grâce. D'un point de vue théologique la providence est le dessein de Dieu, sa volonté pour le monde ayant une influence sur les événements.

 

Peu désireux de m'exprimer en lieu et place de tous les marcheurs*, chela et premie je vous donne mon explication de la Grâce du point de vue de la voie:

 

 

''La Grâce est le Saint-Nom en action''.

 

 

Cette explication est simple, encore faut-il être familier avec la notion de Saint-Nom* ! Des explications, à ce propos, sont données dans d'autres textes du blog. Pour résumer on peut dire que ''le Saint-Nom, est la force de Dieu'', son énergie, sa force perceptible aussi sur le plan phénoménal. Pour les taoïstes je dirais que Dieu est le Tao tandis que le Saint-Nom est le Te, celui du mot Tao-Te-King.

 

Dans le même ordre d'idée, en comparant la mystique chrétienne et celle de la voie, on peut dire que la Guidance* se rapprocherait de la notion de providence. La Grâce et la Guidance se font H24 mais pour l'expérimenter il y a certaines conditions à remplir. En avoir conscience est l'une d'entre elles. Agir dans l'harmonie en est une autre. Le karma est le résultat des pensées, des paroles et des actes, la Guidance, Grâce en action, est la résultante des actes faits en toute Conscience, dans le non-agir.

 

Hisser les voiles

 

 

Le vent souffle comme il souffle, qu'importent la pensée,

l'opinion des hommes.

Par contre, pour ce qui concerne le vent, ce que l'homme peut faire

c'est de hisser les voiles

permettant ainsi à son navire d'avancer.

 

 

Pour continuer avec cette métaphore, disons que le navire de l'être-humain est son incarnation, que l'océan est la vie et le trajet à parcourir son existence. Le vent de la Grâce souffle constamment en direction du but. Les voiles sont les actions appropriées que l'être-humain peut faire. Sur la voie une action appropriée est une action permettant d'approfondir sa Conscience* de la béatitude*. L'Observance* de l'Agya* est la meilleure façon de hisser ses voiles.

 

 

Un texte du blog traite de l'Agya, la Sàdhana de la voie

 

 

 

 

La Grâce souffle toujours sur le monde et les créatures qui y vivent, œuvrant à la Guidance divine vers l'accomplissement de Ses desseins. La différence entre un individu qui a conscience de la Grâce et un autre qui n'en n'a pas conscience est la même que celle qu'il y a entre une personne, en train de se noyer qui se laisse faire par le sauveteur et une autre personne en train de se noyer qui se débat.

 

En se laissant faire on permet au sauvetage de réussir dans l'harmonie*. En se débattant on sort de l'harmonie et, si malgré tout le sauvetage réussi, ça aura été dans la peur et la souffrance*.

 

Un marcheur, une Marcheuse, un ou une Chela ou premie observant assidûment l'Agya constatera, avec le temps, que la Grâce existe et qu'elle a une influence non seulement sur son état d'âme* mais également sur le déroulement de son existence. Quand on est dans une dynamique harmonieuse ou génère de l'harmonie et le Saint-Nom, Sa Guidance sont harmonie.

 

Cette Grâce n'évitera pas toujours les désagréments, les peines engendrés par le fonctionnement aberrant de la société humaine mais le but de l'existence n'est pas d'être heureux dans cette société.

 

 

La Grâce n'efface pas toujours les soucis quotidiens,

les rages de dents

mais la Conscience d'elle permet,

quand le temps est à la tempête,

d'attendre que le beau temps revienne

sans plus d'inquiétude.

 

 

Plus un, une pratiquant (e) de la voie de la liberté est attentif (ve) au Saint-Nom, dans l'Observance et plus la Grâce, Sa Guidance sont évidentes pour lui, pour elle. Cette évidence lui permet d'aller dans le sens de l'harmonie.

 

 

"L'initié vit dans la Grâce du monde parmi les êtres qui y vivent aussi "

[Bhaktimàrga 1-5-2]

 

 

1/ Un pratiquant*, une pratiquante de la voie est une personne qui a reçu la Révélation*  et qui observe l'Agya*.

 

 

Autres textes à propos de la Grâce:

 

-Satsang: ''La Grâce existe''

-Inspiration: ''Sa Grâce''

-Satsang: ''La providence''

-Satsang: ''occupe toi en premier du Royaume''

-Satsang: ''Ne plus gêner''

-Satsang: ''Fromage et dessert''

 

Sur certaines tablettes et smartphone, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #grâce, #yoga, #spiritualité, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0