Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La confusion règne souvent dans nos vies et d'où vient cette confusion et la souffrance qui en résulte ? Il existe un décalage avec l'instant, à cause des pensées, des peurs, des souvenirs qui fait que l'on ne profite pas du bonheur de maintenant.

 

 

Résumé :

 

Toutes sortes de sollicitations sensuelles et mentales occupent notre Conscience à des réflexions vaines et contre-productives qui nous font avoir un décalage avec l'instant. Les souvenirs nous font regarder en arrière, les projets regarder en avant, les regrets, les doutes et les peurs viennent ajouter leur confusion.

 

Avoir des souvenirs chéris et des projets de vie ce n'est pas mal...mais à une condition : d'avoir un ancrage dans le présent. Sans cet ancrage notre existence se passe toujours ''à-côté-de-la-plaque''.

 

Synchronisez votre Conscience avec l'instant et vous vivrez la vie telle qu'il a été prévu que vous la viviez. Le yoga-originel, les trois pratiques de son Agya ont ce propos : de vous permettre de vous mettre en phase avec l'instant et croyez-moi : ça change tout !

 

L'astérisque* renvoie au lexique

 

 

Un décalage avec l'instant

 

La plupart des soucis que vous avez, quand il ne vous manque rien de fondamental, viennent du mental*. Et la plupart des problèmes qui vous viennent du mental ont une cause à laquelle vous n'accordez pas toute l'importance qu'elle mérite. Cette cause est que le mental est presque toujours en décalage avec l'instant. C'est toujours ça avec le mental : ce décalage avec l'instant-présent. Souvent vous vivez quelque chose et vous vous demandez où ça va vous mener. Par exemple, quand vous êtes en voiture vous avez hâte d'arriver et ne profitez pas du trajet.

C'est une manie du mental cette obsession d'avoir un but. C'est sportif comme mentalité. Marquer des buts. Aller sur la ligne d’en-but. Mais il n'y a pas de but à tout. Souvent dans la vie il s'agit juste d'être. Mais bon, vous allez me dire que c'est là un but. Oui mais ce but vous l'avez déjà atteint ! Tous les jours vous pouvez vous en rendre compte. A chaque instant vous avez l'opportunité d'être en pleine Conscience de l'instant.

Cette manie de vous fixer un but c'est bien pour que toujours vous ayez un temps de retard sur l'instant présent. C'est comme sur un fichier vidéo, quand la piste audio n'est pas synchro avec l'image. C'est toujours ça avec le mental : avoir un décalage avec l'instant présent. Quand vous avez un but vous êtes toujours à côté de ce que vous vivez. Vous vous regardez faire et réfléchissez à ce que vous devez faire pour arriver au but. Mais tout est là, déjà, vous n'avez rien d'autre à faire que de vivre et de profiter de votre vie.

 

Profitez de la vie telle qu'elle est

 

 

 

Souvent on attend l'amour pour être heureux. Profitez de la vie telle qu'elle est, telle qu'elle s'offre à vous, sans qu'il soit besoin de vivre avec quelqu'un.

 

 

Profiter de manger, profiter de prendre un bain, profiter d'être en agréable compagnie, profiter de méditer [pour ceux qui méditent], profiter ! Si vous ne le faites pas maintenant, quand comptez-vous le faire ? Dieu vous a donné la vie et la moindre des politesses c'est de faire honneur à son cadeau.

Restez conscient de sa Grâce. En avoir conscience, comment faire ? Vous qui avez reçu la Révélation vous savez comment faire, alors just do it. Le propos de la voie-originelle est de permettre d'avoir conscience de l'instant.

Acceptez juste d'être arrivé à la maison, que la vie soit un bonheur. Ce n'est pas compliqué. Ne vous mettez pas martel en tête, ne laissez pas le mental transformer votre existence en pensum. Avec le mental c'est souvent ainsi: le ménage est un pensum, prendre le métro est un pensum, aller au travail est un pensum...pareil pour la Méditation : ''faut que j'médite, demain aussi...'' Oui, et alors ?

 

Quand vous avez faim vous mangez ! Vous n'allez pas vous dire :

''demain il faut que je mange,

après demain pareil et dans une semaine ! '' Vous n'allez pas penser

aux repas que vous ferez dans une semaine !

Non, vous mangez parce que vous avez faim.

Si vous avez faim de Dieu vous méditez.

La méditation profonde et régulière

est indispensable à une existence équilibrée.

Ensuite tout dépendra de votre disponibilité

et de vos ''projets'' spirituels.

Sur la voie il existe trois différents degrés de pratique.

 

"La Méditation est une mine la Grâce est son diamant "

[Bhaktimàrga 2-4-25]

 

Le bonheur de la vie est là de toutes façons

 

Le bonheur de la vie, que vous le voyez ou non, il est là. Le problème c'est toujours cette histoire de vous dire que vous avez un but. Le but c'est quoi ? D'être heureux ? Mais le bonheur est là, de toutes façons.

 

 

Aimez cette vie, elle est magnifique même si personne ne vous aime et si la société ne vous permet d'être utile socialement. Vous êtes comme un enfant sous les yeux de votre père. Comment voulez-vous vous prendre au sérieux en étant ainsi ? Quand on a conscience de Son Amour c'est beau. C'est ça que les gens cherchent quand ils cherchent leur ange gardien. L'ange gardien des hommes c'est la Grâce et ce qui la rend apparente c'est l'humilité, la simplicité, la confiance et l'amour de la vie.

 

Quand j'étais petit enfant on m'avait parlé de mon ange gardien

et j'avais une relation suivie avec lui. En fait, je le sais aujourd'hui,

il s'agissait du Saint-Nom, de cette vie qui m'anime.

Il s'agissait de Son Amour : Il était mon ange gardien !

Je lui donnais le nom d'ange gardien mais les mots ne changent rien

c'était Lui, c'était Dieu.

Cette Paix-intérieure, cette sollicitude constante c'était Lui.

 

Sous le regard de son père

 

C'est bien d'être sous le regard de son père, encore faut-il en avoir conscience. Vous savez comme les pédopsychiatres considèrent le fait de faire les choses sous le regard de son père. Ma fille, quand elle plonge, veut que je la regarde : ''regarde papa, comme je plonge ! '' Alors je la regarde et je l'applaudis.

 

Imaginez si un père regardait son enfant nager mais que l'enfant ne le savait pas, quel serait l'intérêt pour l'enfant ? C'est ainsi avec Dieu. Quel est l'intérêt, pour nous, qu'il soit plus d'attentions si on n'en n'avait pas conscience ?

La conscience c'est la façon de faire porter des fruits à l'attention de Dieu. Bien sur ; il y a les petits soucis du quotidien, mais c'est normal ça ! Si sa voiture est en panne, il faut la réparer et l'amour de Dieu, sa Grâce ne le feront pas. La Grâce n'est pas un effaceur de soucis quotidiens. Une fois c'est la chaudière qui est en panne, une autre fois c'est la facture d'internet qui ''déborde'' etc. Le but de la voie n'est pas de vous mettre à l'abri des petits soucis quotidiens.

 

Le propos de la voie est de vous aider à être

conscient de l'Amour de Dieu.

Le but de la voie est de vous permettre

de trouver le centre de la sphère de votre être.

 

Pourquoi avoir la pression ?

 

On a toujours la pression, mais pourquoi avoir la pression ? Il n'y a pas de diplôme à la fin. Le prof est sympa : tout va bien. C'est pour être heureux que vous êtes vivant, ce n'est pas pour atteindre quelque chose.

Acceptez d'avoir tout, que la dotation soit complète. Vous avez tellement l'habitude de toujours chercher que vous trouvez étrange d'avoir tout : vous n'y croyez pas. Vous êtes là à faire le compte de ce que vous avez et vous cherchez ce que vous auriez bien pu oublier. C'est comme quelqu'un qui serait sur le point de partir en vacances et qui, au moment d'ouvrir la porte palière et de sortir de son appartement, se mettrait à chercher ce qu'il aurait bien pu oublier. Il cherche, il cherche mais il ne trouve pas : il n'a rien oublié, il a tout ! C'est le moment de sortir, d'entrer dans son auto, de se mettre au volant et de partir en vacances, d'en profiter enfin ! Tout est là, tout est là.

Ce n'est pas parce que vous n'en avez pas conscience qu'il manque quelque chose. Tout est là, croyez le et partez. Au moment voulu vous trouverez ce dont vous avez besoin quand vous en aurez besoin. Tout est dans votre sac, inutile d'en faire l'inventaire.

Acceptez et partez. C'est au fur et à mesure que vous avancez que vous vous rendez compte que vous avez tout, que rien ne manque. Au fur et à mesure que les besoins apparaissent vous découvrez que vous avez ce qu'il vous faut. C'est sûr que d'avoir les moyens d'approfondir sa conscience, ces moyens qu'offre la voie, ça rend la vie plus facile, plus belle, c'est un tel bonheur, une telle Grâce ! Profitez-en.

 

 

Satsang en relation:

-L'ange gardien

-Être dans l'harmonie

-Soyez heureux

 

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, le blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur

Tag(s) : #présent, #conscience, #vérité, #royaume, #yoga, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0