Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voilà qu'il vous est proposé une intéressante théorie à propos d'Adam et d’Eve... Ils seraient une parabole symbolisant l'être humain et ses deux faces. L'histoire de la pomme, du serpent, du paradis perdu est aussi vue à la lumière de la connaissance non-apprise (vijnana).

 

Les mots en bleu sont des liens menant à des textes explicatifs.

Pour les ouvrir faites un clic droit dessus et choisissez :

''ouvrir le lien dans un nouvel onglet ''

 

Le blog où se trouvent les satsang est ici

 

 

 

Vous connaissez le mythe du paradis perdu à cause du fruit défendu de la connaissance du bien et du mal, du démon venu tenter Ève sous la forme d'un serpent, de la colère de Dieu et de sa punition : quitter le paradis, enfanter dans la douleur et gagner sa vie à la sueur de son front.

 

 

C'est une parabole métaphorique

 

 

Adam et Ève sont les deux faces de l'être humain.  Adam est yang, c’est-à-dire ce qui est intérieur, centripète, racines, amère.  Eve est yin, c’est-à-dire le côté extérieur, centrifuge, tiges, feuilles et fleurs, sucré. Le serpent, le diable, est ce qui,  en l'Homme,  le sépare de l'intérieur, de l'Unité. C'est la dualité, la confusion, les ténèbres, l'ignorance.  Le côté extérieur, Ève, favorise la dualité et entraine le côté yang vers la dualité.  Quand le côté yang suit le côté yin vers la dualité, L'être humain quitte le Royaume. Ce mouvement incessat du dedans vers le dehors est indispensable aux dessins de Dieu (sa Lilà), afin de permettre aux âmes d'accomplir leur destin : revenir au Royaume (le Tao), en toute liberté et conscience.

 

 

Si Dieu fit l'homme à son image, la ressemblance n'est pas physique. Dieu n'est pas un être humain. Cette ressemblance est spirituelle, elle est du domaine de la conscience : une part de Dieu est contenue en chaque âme incarnée. Donc Adam et Ève symbolisent l'être dual qu'est l'humain et les deux genres de l'humanité, mâle et femelle.

 

 

La pomme de l'arbre est l'ego, le libre-arbitre et son discernement du bien et du mal. Sans l'ego l'être humain n'aurait pas de conscience. Le fait d'avoir été chassé du paradis, le Royaume, à cause de la connaissance du bien et du mal symbolise la première incarnation. C'est la perte du paradis. Durant son incarnation l'âme doit assumer son dharma (Devoir, destinée), travailler, gagner sa vie à la sueur de son front et enfanter.

 

 

 

Pour retrouver le paradis perdu

il faut mourir au vieil homme

et renaître en esprit

 

 

 

C’est-à-dire abandonner son attachement  et renaître à la conscience de l'instant, avec la simplicité et l'humilité d'un petit enfant. C'est la vocation de La Voie, de sa pratique qui est l'Observance.

 

 

 

 

 

e.mail de contact : lavoie.eu@gmail.com

le blog des satsang

Avec un smartphone, ou certaines tablettes, ce blog est moins confortable

Si vous le pouvez, visitez-le à partir d'un ordinateur.

 

Tag(s) : #union, #unité, #yogaoriginel, #dualité

Partager cet article

Repost0