Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste un petit rappel de ce qu'est l'essence d'une personne. Ce n'est pas évident, même si on croit le savoir. Une petite révision n'est jamais inutile car il s'agit, avant tout, de soi !

 

 

 

Résumé :

 

Ce qui fait une personne, dans son essence, ce n'est pas comment est son corps ni sa personnalité pas plus que ce qu'elle a appris à l'école ou par ses expériences.

 

Ce qui fait une personne, dans son essence, ce n'est pas non plus sa religion, son type, son orientation sexuelle, son genre, son habitat pas plus que sa profession ou son intelligence.

 

Ce qui fait une personne, dans son essence, c'est son essence et son essence c'est son âme. Qu'est-ce que l'âme ? C'est la personne dans son essence !

 

[l'astérisque* renvoie au lexique]

 

 

 

La voie c'est vivre l'existence avec la conscience de son essence. C'est une vie spirituelle. Une vie spirituelle est une vie comme avant de recevoir la Révélation*, avec la spiritualité* vraie en plus. Je sais que le terme vrai, accolé à celui de spiritualité, peut faire se hérisser la sensibilité de certains, mais n'y voyez pas de vanité excessive ni de mépris pour les autres voies, mais pour nous la spiritualité vraie répond à des critères précis. Un texte du blog traite de cette notion.

 

 

Depuis toujours

 

La voie existe aujourd'hui comme depuis très longtemps puisque nos recherches la font remonter à la civilisation harrapéenne. Il a été expliqué plus haut ce qu'elle était: une façon de vivre sa vie en pleine conscience de son essence, alors...qu'est-ce que cette essence ? Ce qui peut-être dit, en préambule, c'est ce qu'elle n'est pas:

 

-Les choses qu'elle a apprise à l'école ou que l’existence lui a apprise.

-Les diplômes et les qualifications professionnelles de cette personne.

-Son passé.

-Sa profession.

-Son genre [masculin/féminin].

-Ses origines ethniques.

-La religion dans laquelle elle a été éduquée.

-Sa nationalité.

-Ses mensurations physiques.

-Son caractère.

-Sa personnalité.

-Ses possessions [Maison, automobiles, bijoux, vêtements etc].

-Ses talents.

-Ses idées sur les choses.

-Ses croyances.

-Ses maladies.

-Sa famille.

-Ses avis politiques.

-Son statut social.

-L'état de ses finances.

-Ce que pensent d'elle les autres personnes.

-Son casier judiciaire.

-L'endroit où elle vit.

-Son QI et QE.

-Sa culture.

-Ses traumatismes.

-Son conditionnement.

-Son atavisme.

-Son hérédité.

-Son apparence physique.

-Son karma.

-Ses concepts.

 

L'essence d'une personne ne change pas de la naissance au décès.

L'essence d'une personne ''X''

est la même que celle d'une personne ''Y''.

 

"L'humain est à l'image de L'Un qu'un œil ouvert peut voir "

[Bhaktimàrga 1-2-15]

 

Les choses du monde, les événements, bons ou moins bons n'ont aucune influence sur elle. La voie permet d'aller voir, en soi, cette essence et de la ''fréquenter'' intimement et de se rendre compte qu'en fait cette essence c'est nous, le vrai nous en essence.

 

La voie-originelle n'est pas une invention

sortie de l'imagination de quelqu'un

 

 

La voie-originelle remonte loin dans le passé et n'a pas toujours porté ce nom. Suivant l'époque, le pays et la culture où elle a été pratiquée elle s'est nommé de différentes façons, certaines connues, d'autres non. Nous l'avons nommée la voie de la liberté car ce nom dit bien ce qu'elle est: une voie qui permet à l'esprit d'être libre, libre des pensées, des changements du mental, des concepts et des attachements. Nous disons qu'elle est le yoga-originel. Cette affirmation ne peut-être vérifiée autrement qu'en le pratiquant. Tant que l'on ne connaît pas cette pratique de l'intérieur on ne peut en parler de façon pertinente.

 

 

Les trois pieds de l'Agya: Service/Satsang/Méditation

 

Aucun des noms qu'on lui a donné n'a d'importance, les mots ne sont que des mots et ils n'ont d'intérêt que pour l'intellect des hommes qui aiment jongler avec les concepts et mettre les choses dans des cases, afin de les collectionner. La voie ne porte pas le même nom en hindi, en sanskrit, en grec antique, en araméen, en tibétain, en français, en anglais etc.

 

Si l'essence d'une personne n'est ni son nom, ni ses idées, ni son savoir, ni son apparence, pareillement l'essence de la voie n'est en rien le nom qu'on peut lui donner, pas plus Madhyama-màrga que la voie ou yoga-originel ou quelque autre nom.

 

Toutes les grandes religions, les grandes philosophies, les grands courants de pensée, les pratiques yogiques sont issus de la même essence spirituelle à laquelle s'attache la voie. Il s'agit d'en faire l'expérience.

 

Cette expérience est possible

 

Cette expérience est possible grâce à une pratique complète. Cette pratique est offerte à toute personne qui le désire et réalise qu'elle a vraiment soif de faire ce retour vers l'intérieur.

 

Il ne s'agit pas de lâcher une religion, une pratique, un yoga, une situation sociale ou familiale pour faire cette démarche intérieure. Il ne s'agit pas de lâcher quelque chose pour une autre, non: ce n'est pas un échange, un troc. Il s'agit de quelque chose de plus: la possibilité d'aller à l’intérieur de soi, très profondément, d'entendre et de voir l'essence qui nous fait et nous maintient en vie et de vivre son existence en toute Conscience.

 

Il n'est pas question de tout quitter, d'aller vivre dans une cabane et de passer sa vie en position du lotus, le sourire aux lèvres et la barbe au menton en disant des phrases hermétiques au seul usage d'élus qui savent. C'est pour tout le monde à condition d'en avoir besoin. Ce qui peut empêcher de faire cette expérience c'est la vanité, la méfiance et la peur.

 

 

Satsang en relation:

 

-Notre véritable valeur

-le vrai et le faux

-La Conscience et l'inconscience

 

Sur certaines tablettes et smartphones, le blog est moins confortable

si vous le pouvez, visitez-le depuis un ordinateur

Tag(s) : #âme, #conscience, #yogaoriginel, #lavoie

Partager cet article

Repost 0